.
.

Le triomphe de la vérité

.

Démarrage à bonne date de l’égrenage au titre de la campagne cotonnière 2015-2016: Le Dg Jacob Ichola procède aux derniers réglages


Vues : 2

Dg SonapraLe coordonnateur national des usines SODECO,  Jacob Ichola  a effectué une tournée de fin de préparation et de mise à jour des usines avec les acteurs du 21 au 25 octobre 2015 dans le nord Bénin. L’objectif principal poursuivi, c’est d’aller au contact des usiniers pour procéder aux derniers réglages afin de démarrer effectivement le 1er novembre 2015. Les usines de Banikoara et de Kandi donneront le top, car l’égrenage commencera à partir de ces usines. Après cette tournée, il reste rassuré que la date du 1er novembre 2015 pourra être tenue conformément aux recommandations du chef de l’Etat.
Suite aux instructions du chef de l’Etat lors la grande rencontre tenue avec tous les acteurs de la filière coton à Parakou le mercredi dernier, Jacob Ichola est résolu à tenir le pari. Juste à la sortie de cette séance, il a mis le cap sur Banikoara et Kandi, les deux usines qui devront démarrer l’égrenage de coton les premières. A Banikoara, grand bassin cotonnier, le constat est clair, la récolte a commencé dans les champs visités. A l’usine, le taux de remontage des pièces est de 86%. Les techniciens sont à pied d’œuvre pour les derniers réglages. C’est une séance de travail en urgence avec le personnel des usines. Les difficultés ont été listées et analysées avec la coordination. Même démarche à Kandi. En urgence, le coordonnateur national des usines a donné des instructions pour le règlement diligent des différents problèmes évoqués. Il a donné des instructions pour que le personnel occasionnel nécessaire à l’égrenage soit recruté pour un démarrage effectif le 1er novembre 2015. Le personnel et les chefs d’usine sont sortis satisfaits des séances tenues. Il s’est rendu dans les usines de Parakou 1 et 2 pour ses derniers réglages. Même démarche. Ecouter les dernières doléances et apporter des solutions idoines afin de tenir dans le temps. La visite de l’atelier mécanique a permis de constater que les dernières cargaisons de matériels étaient en partance pour Banikoara.  De manière globale, la récolte du coton graine a commencé au nord. Les champs visités montrent que les fruits ont tenu la promesse des fleurs. La production est concluante. Des techniciens rencontrés estiment que certains champs peuvent donner deux tonnes à l’hectare bien que les semis soient tardifs. Le producteur interrogé a déclaré n’avoir constaté aucun ravageur dans les champs au titre de cette campagne. Si la matière première qu’est le coton est disponible, le démarrage de l’égrenage ne sera donc plus un leurre.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page