.
.

Le triomphe de la vérité

.

Recrutement en faveur des régies financières béninoises: Les quatre syndicats de la fonction publique valident les concours


Vues : 4

Les quatre (04) syndicats du Ministère de la fonction publique confirment la crédibilité des concours de recrutement et appellent les candidats admis à la quiétude. C’était à l’occasion d’un point de presse donné le mercredi 21 octobre 2015 dans les locaux de leur Ministère à Cotonou. 

« Nous ne devons pas décrédibiliser le travail auquel nous avons tous participé du début à la fin ». C’est en ces termes que le secrétaire général du Syndicat national des corps des personnels de l’administration du travail (Synacat), Constantin Changobiyi introduisait la sortie médiatique qu’il a animée avec ses collègues secrétaires généraux, Hugues Akpo du Syndicat autonome des travailleurs du Ministère du travail et de la fonction publique (Synatra/MTFP), Boniface Kindozoun du Syndicat des travailleurs de l’ex-Ministère de la réforme administrative et institutionnelle  (Syntra/Ex-MRAI), et Bertrand Dandjressa du Syndicat des travailleurs de l’Ex-Ministère du travail et de la fonction publique (Syntra-Ex-MTFP). Au nom des travailleurs et des partenaires sociaux impliqués dans l’organisation de ces concours, le porte-parole Hugues Akpo a fait part de l’historique de l’organisation des concours, de la participation des syndicats du Ministère de la fonction publique et de la position des organisations syndicales du Ministère de la fonction publique. A l’en croire, « aucun test n’autorise l’implication des syndicats aux différentes étapes du processus d’organisation des concours contrairement à ce que le ministre Aboubacar Yaya a fait dans le souci de sauvegarder la transparence des résultats ». Comme d’autres syndicats du Ministère des finances déjà montés au créneau pour confirmer leur implication, le secrétaire général du Synatra/MTFP, Hugues Akpo a précisé que « tous les syndicats ont réussi à participer à toutes les procédures sauf à l’étape de la proclamation des résultats ». Il s’agit, en réalité, des phases de mise sous scellés en cantines des épreuves où les cantines sont déposées au commissariat et les clés gardées par chacune des parties, la composition et la mise sous scellés des épreuves écrites, l’anonymat et la mise sous scellés des copies séparées des en-têtes, la phase de correction des copies, la saisie et la mise sous scellés en cantines des brouillards de saisie et des relevés de notes, le collationnement de saisie des fiches de relevés de notes et la délibération sous anonymat. Face à ce tableau satisfaisant pour les acteurs, les conférenciers ont invité les candidats admis à ces concours au courage et à se rendre disponibles pour prendre service. Il a appelé le ministre à tenir compte des erreurs afin d’améliorer les prochains concours.
Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page