.
.

Le triomphe de la vérité

.

Lancement officiel du MoReB: Orou Gabé Orou Ségo et les siens pour la reconstitution du tissu social


Vues : 3

Orou Ségo Orou Gabé, pdt du MoReBLa salle polyvalente  du centre hôtelier ‘’Les Délices d’Andréas’’  d’Abomey Calavi a abrité la sortie publique du  Mouvement pour la reconstruction du Bénin (Mo.Re.B). C’était le samedi 29 août 2015 en présence des membres fondateurs et sympathisants, de son   président, Orou Gabé Orou Ségo et du premier ministre de la Cour royale d’Abomey qui a honoré de sa présence cette cérémonie. Ils entendent, à travers le MoReB, reconstruire  le tissu social du Bénin actuellement décousu.
« Notre objectif majeur est d’unir toutes les filles et fils du Bénin pour des actions idoines de reconstruction de la nation  afin de la  remettre sur le véritable chemin du développement ». C’est  en substance l’idée première autour de laquelle s’articule la création du Mouvement pour la Reconstruction du Bénin (Mo.Re.B), selon les propos de son président,  Orou Gabé Orou Ségo. Dans son allocution de bienvenue, Orou Gabé Orou Ségo a, en effet,  expliqué que  le MoReB se veut une thérapie de choc à la situation sociale, économique et  politique du pays, dans un esprit de bonne gouvernance  pour le développement de Bénin. « Ainsi, dans un jeu de rôle patriote et responsable, nous engagerons la propagation  sur toute l’étendue du territoire national de  l’urgence de nous lever tous comme un seul homme pour sauver la démocratie en danger, socle de tout développement », a laissé entendre le porte-parole du MoReB, Sonix Adédédji dans sa déclaration. Sonix Adédédji pense que les discours qui foisonnent pêle-mêle ces dernières années  ne se préoccupent hélas presque pas  de l’indispensable transformation intérieure. « Ce devoir civique,  le MoReB en prend déjà  l’initiative et clame à la face du Bénin et du monde, sa vision de défendre, soutenir et restaurer les idéaux et conclusions de la conférence nationale de février 90, aujourd’hui en souffrance », a précisé le  porte-parole du MoReB, Sonix Adédédji.  Mais, déjà à l’entame de la cérémonie, le président du mouvement, Orou Gabé Orou Ségo a mis l’accent sur le fait que  chaque Béninoise et chaque Béninois doit obligatoirement avoir une profonde réflexion sur le devenir du Bénin. Il pense que  c’est à la recherche de la réponse à cette question que chacun pourra se mettre dans la peau du patriote pur-sang et digne fils du Bénin. « Nul ne sera de trop puisqu’il s’agit ici d’une urgence nationale », a-t-il ajouté. Il faut remarquer que le MoReB a posé  comme première action l’édition d’un livre qui retrace le parcours du peuple béninois et qui l’invite à orienter toute sa volonté vers un débat inclusif sur les voies les plus appropriées pour hisser le Bénin dans le concert des nations.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page