.
.

Le triomphe de la vérité

.

Pour son combat contre l’âge à la retraite à 62 ans : L’He Aké Natondé reçoit le soutien des jeunes du Zou


Vues : 1

Aké NatondéIls sont très nombreux ces jeunes béninois dans le département du Zou, à manifester le jeudi 20 août 2015 à Bohicon contre la réforme qui vise à prolonger l’âge à la retraite dans la fonction publique à 60 ans. Ils étaient venus en renfort au député Aké Natoondé.

Du centre-ville de Bohicon, les jeunes  qui soutiennent la lutte du député Aké Natondé contre l’âge  à la retraite, ont parcouru  les grandes artères de  la ville carrefour pour échouer  au carrefour Zakpo. Sur les pancartes qu’ils tiennent en mains,  on pouvait lire :  « Non à la loi anti emploi des jeunes », « Ne tuez pas la jeunesse » ou encore « Halte à la marginalisation de la jeunesse ». Dans leur motion de protestation, le porte-parole des manifestants a dénoncé l’introduction à l’Assemblée nationale par le gouvernement, du projet de loi portant statut général de la fonction publique et qui  prolonge l’âge de la retraite à 60 ans avec suppression du critère de 30 ans de service. Dans leur la motion de protestation,  le Mouvement des Jeunes pour l’Eveil National (MOJEN) demande que le projet de modification de la loi N° 86-013 querellé  soit purement et simplement retiré. Ainsi, les jeunes manifestants ont salué la bravoure et la probité de l’honorable Aké Natondé qui s’est érigé en défenseur des millions de jeunes béninois diplômés sans emploi, qui croupissent sous le fardeau du chômage. Les manifestants ont lancé un appel aux 82 autres députés à se joindre à l’He Aké Natondé pour voter contre ce projet de loi qui selon eux, « asphyxie la jeunesse ». Ils ont également souhaité que l’ancienne loi soit davantage réactualisée en faveur de la jeunesse, et que les députés de la 7ème législature veillent au départ immédiat de tous les admis à la retraite dans la fonction publique après 30 ans de carrière. Prenant copie de la motion de protestation, le représentant de l’He Aké Natondé, précurseur dans la lutte pour l’emploi des jeunes, a dit tout son soutien et celui du député pour rallier l’ensemble du parlement à la « juste cause », promettant rendre compte des messages des jeunes au député.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page