.
.

Le triomphe de la vérité

.

Procès en appel: Orou Sé Guéné fixé sur son sort le 15 septembre


Vues : 3

Orou SE GUENE epLa Cour d’appel de Parakou a écouté hier mardi 04 août 2015 l’ancien député  à l’Assemblée nationale, élu récemment maire de la commune de Kalalé, OrouSé Guéné. Poursuivi pour pression sur  magistrat dans une procédure de flagrant délit, l’ancien député  n’a pas reconnu sa culpabilité. Aidé de ses avocats, OrouSé Guéné a avoué que son intention n’était nullement de faire pression sur le  juge des libertés et des détentions du tribunal de première classe de Parakou, madame Gouda Bako Aleyya. « Je  n’avais pas l’intention de faire pression sur elle  ni sur aucun autre juge… Je voulais juste contribuer à la manifestation de la vérité en rentrant dans le bureau de Mme le Juge », a-t-il affirmé au prétoire. Poursuivi  pour pression sur magistrat dans une affaire d’assassinat, OrouSé Guéné avait été condamné à  6 mois d’emprisonnement ferme assortis d’une amende de 500 mille franc. Le mandat de dépôt délivré par la justice a été  exécuté contre lui 24 heures seulement  après qu’il a été élu maire de Kalalé, la semaine dernière.    L’ancien député a   présenté ses excuses au juge Gouda Bako Aléya, à tous les juges et à tout le corps judiciaire, car son intervention a pu paraitre comme une pression, alors qu’il indique qu’il n’est entré dans le bureau du juge que pour lui apporter des éléments pouvant l’éclairer davantage dans le procès.  Après la plaidoirie des avocats, le délibéré a été fixé au le 15 septembre 2015, date à laquelle OrouSé Guéné saura si ses peines sont allégées, maintenues ou aggravées.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page