.
.

Le triomphe de la vérité

.

Elections à la tête des municipalités et communes: Des maires déjà élus


Vues : 20

AtrokpoConformément aux dispositions du code électoral, les conseils communaux doivent être installés dans les 15 jours qui suivent la proclamation des résultats des élections communales par la Céna. C’est en respect de cette disposition que la journée du lundi 27 juillet 2015 a connu l’installation d’une dizaine de maires et de leurs adjoints sur les 77 que compte le Bénin. On note des reconductions par endroit et l’élection de nouvelles têtes.

Tama Mariétou élue conseiller sur la liste de l’alliance Soleil est le nouveau maire de la commune de Pèrèrè. Elle a pour premier et deuxième adjoint, les sieurs MoriguiOrouKoubouré et Adam AbdilRaimi, tous deux élus de la liste FCBE de Pèrèrè. Leur élection est intervenue très tôt dans la matinée d’hier lundi suite à une cérémonie conduite par l’autorité de tutelle. A Kalalé, c’est l’ancien député à l’Assemblée nationale, OrouSé Guéné du parti (UB) qui est le nouveau maire. Dans la commune de Djougou, c’est le sieur BassabiDjaraMikhael de la liste FCBE qui est élu première personnalité de cette commune. Le conseiller FCBE, Firmin Akpo a brigué le poste de maire de Ouessè, tout comme AlidouDemole Moko à Kandi. A Bohicon et à Djidja, ce sont les anciens maires Luc S. Atrokpo (RB-RP) et Placide Avimadjènon (UN) et leurs équipes qui sont reconduits. A Banikoara, Innocent SanniSabiYo (FCBE) est élu et à Lalo, le conseiller UN William Fangbédji. La journée de ce mardi allongera la liste des nouveaux maires et leurs adjoints.

Des manifestants ABT bloquent l’entrée de la mairie et la voie inter-Etat

Prévue pour se tenir le lundi 27 juillet 2015, la cérémonie d’installation du nouveau conseil communal de Bassila n’a pu avoir lieu. Et pour cause, des militants de l’Alliance pour un Bénin Triomphant (ABT) qui contestent les résultats des élections communales proclamés par la Commission électorale nationale autonome (CENA) dans l’arrondissement de Manigri ont barricadé l’entrée de la mairie de Bassila et la voie inter-Etats, à la hauteur de Pénéssoulou.

Les populations de Bassila ont eu droit, dans la matinée d’hier, en lieu et place de la cérémonie d’installation du conseil communal, à un soulèvement de la part des militants ABT, contestataires des résultats des élections communales dans l’arrondissement de Manigri. Branchages en mains, pneus en feu, ils affirment que leur victoire a été volée et réclament justice avant l’installation du conseil communal. Gomina Abou-Bakari, porte-parole des manifestants a déclaré que les vrais résultats donnent trois conseillers pour l’alliance « ABT » et un pour les FCBE alors que la CENA, à la stupéfaction de tous, a annoncé deux conseillers élus pour ABT et deux, pour les FCBE. « Tant que cette erreur de la CENA n’est pas corrigée, pour accorder de façon juste trois sièges à l’Alliance pour un Bénin Triomphant (ABT), dans l’arrondissement de Manigri, il n’y aura pas installation du nouveau conseil communal à Bassila », menace Gomina Abou-Bakari. Les militants de l’Alliance ABT de Bassila entendent multiplier les actions à travers des sit-in et marches dans la localité s’ils ne trouvent pas satisfaction. Le préfet des départements de l’Atacora et de la Donga, Gervais N’dah Sékou, joint au téléphone, rassure que la tutelle qu’il représente ne reculera pas face à ses responsabilités.  « L’installation de tous les conseils communaux se fera dans les délais prévus par la loi dans les départements de l’Atacora et de la Donga », rassure le préfet tout en soulignant que la tutelle va créer toutes les conditions qui permettront l’installation des conseils communaux, parce qu’on ne peut pas installer les autorités dans un climat de tension», a-t-il précisé. Tout en fustigeant l’attitude des «contestataires»  l’autorité préfectorale affirme que le conseil communal de Bassila sera installé dès que la tension aura baissé.

Lire la première liste des maires connus

KALALE                       :  M.OROU SE Guéné (UB)

DJOUGOU                   :  BASSABI DJARA Mikhael (FCBE)

OUESSE                      :  Firmin AKPO (FCBE)

KANDI                        :  Alidou DEMOLE MOKO

BOHICON                    :  Luc S. ATROKPO (RB-RP)

PERERE                        : Mme TAMA Mariétou (Alliance Soleil)

Premier adjoint            : MORIGUI OrouKoubouré (FCBE)

Deuxième adjoint         : ADAM AbdilRaimi (FCBE)

APLAHOUE                 :  M. Casimir SOSSOU (UN)

SINENDE                    :  M. Akibou YAYA (Alliance Soleil)

BANIKOARA               :  M. Innocent Sanni SABI YO (FCBE)

Premier adjoint            :  TAMOU Sarako (FCBE)

Deuxième adjoint         :  ALOU Bio (FCBE)

BANTE                        :  M. Innocent AKOBI (FCBE)

DJIDJA                      :  M. Placide AVIMADJENON (UN)

Premier adjoint            :  M. FANDOHAN Guillaume (RB-RP)

Deuxième adjoint         :  M. DAKO Théophile (UN)

LALO                           :  M. William FANGBEDJI (UN)

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

One thought on “Elections à la tête des municipalités et communes: Des maires déjà élus

  1. Fatai katanabou

    Pour la commune de bassila l’etat a taquiner les partie ABT car les resultats provusoir donner dans la commune afurme que la partie ABT est en tete. On ressent quelque detournement au niveau de la CENA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page