.
.

Le triomphe de la vérité

.

Initiative du FNDAJSL: Des jeunes de Savalou outillés sur l’auto-emploi


Vues : 2

Le SGM, Amadou Madjidou (à gauche) et le DG FNDAJSL, El Farouk Soumanou EPAprès l’étape de Kétou, le Fonds National pour le Développement des Activités de Jeunesse, des Sports et des Loisirs (FNDAJSL) a lancé la formation à l’entrepreneuriat des jeunes à Savalou. C’était le vendredi 24 juillet dernier.

Permettre aux jeunes de Savalou et environs d’être outillés pour la création de leurs propres entreprises. C’est ce que vise le Fonds national pour le développement des activités de jeunesse, des sports et des loisirs que dirige El Farouk Soumanou, en collaboration avec la mairie de ladite commune en procédant au lancement d’une formation à l’entrepreneuriat. Cette formation, selon le directeur du FNDAJSL, répond à la volonté du président de la république, Boni Yayi, qui est de pallier au chômage grandissant auquel font face les jeunes au Bénin. «Le Bénin est à une époque où le marché du travail est saturé. Ce sont les micro-entreprises qui constituent actuellement des gages sûrs pour résorber l’épineux problème d’emploi auquel ils sont constamment confrontés»,  a-t-il rappelé avant d’ajouter que la présente formation qui va durer une dizaine de jours, prend en compte environs 180 jeunes de cette localité. Le représentant du ministre des sports, Amadou Madjidou, le secrétaire général de ce Ministère,a félicité les jeunes pour avoir été sélectionnés et les a conviés à beaucoup de concentration et de rigueur. Ok«Vous êtes des privilégiés. Nombreux sont vos camarades qui voudraient être ici, mais ils n’y sont pas. Vous devez alors démontrer que votre présence ici est méritée », a-t-il commenté. Tout comme devant les jeunes de Kétou, il a déclaré que seuls l’assiduité et le sérieux durant les cours peuvent permettre la réussite dans l’élaboration des projets qu’ils auront à rédiger pour  bénéficier les programmes d’insertion économique mis en place par le Ministère. « Car, a-t-il précisé, au terme de cette formation, vous aurez à vous servir des outils acquis pour élaborer votre plan d’affaires. Et pour cela,vous devez profiter au maximum des enseignants qui sont pour la plupart bien ancrés dans le domaine des micro-entreprises et de l’auto-emploi. Il faut préciser que les bénéficiaires de cette formation sont âgés entre 18 à 30 ans et ont au minimum le Brevet d’étude du premier cycle (BEPC) ou tout autre diplôme équivalent.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page