.
.

Le triomphe de la vérité

.

MCTIC/Etienne Kossi : l’expérience au service des télécommunications et des TIC


Vues : 2

Le Ministère de la communication et des technologies de l’information et de la communication (MCTIC) a un nouveau patron. Il a nom Etienne Kossi, ingénieur supérieur des télécommunications, anciennement ministre de la jeunesse et des sports, membre de l’Autorité de régulation des communications électroniques et postales (Arcep), pour ne citer que ces postes-là. C’est donc un homme averti des questions des télécommunications et des Tic qui est désormais aux commandes de ce département ministériel sensible et combien stratégique dans les politiques stratégiques de développement amorcées et conduites depuis 2006 par le Dr Boni Yayi et ses gouvernements successifs.
Du reste, Etienne Kossi prend en main la destinée d’une maison à laquelle il est habitué pour y avoir déjà passé près de 30 ans de vie professionnelle. Mais l’homme a des principes qui le distinguent et qui sont utiles pour booster un secteur dont les problèmes sont encore nombreux, en dépit des efforts déployés ces dernières années par ses prédécesseurs. Rigueur, efficacité, sérénité, assiduité sont, entre autres, les traits qui caractérisent le nouveau ministre de la communication. Le choix fait sur sa personne par le chef de l’Etat répond donc, sans doute, à son souci de voir ce secteur émerger pour de vrai.
Etienne Kossi, par ailleurs, très peu bavard, comme tout bon technicien de son rang. Le plus important, soutient-il souvent, est le résultat attendu de chacun et de chaque action. A la cérémonie de passation de service, Jean Gbéto Dansou a surtout fait observer que les défis à relever dans ce secteur demeurent nombreux, et qu’il faille résolument que chacun se mette au travail. Si au niveau des médias béninois, on peut observer une nette amélioration en matière de qualité et d’organisation ces dernières années, il y a encore des couacs non négligeables au niveau des télécommunications, selon Etienne Kossi. D’où l’urgence d’une thérapie de choc dans ce compartiment qui brasse d’importantes ressources financières actuellement au Bénin.
Mais la bataille du développement des télécommunications et des Tics au Bénin ne sera gagnée que dans la synergie des actions des uns et des autres. Et pour y arriver, les réformes entreprises de part et d’autres doivent être conduites avec plus d’efficacité, selon Etienne Kossi qui espère que son avènement à la tête de ce Ministère sera une « occasion de capitalisation des réalisations dans une ambiance de confraternité ».
Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page