.
.

Le triomphe de la vérité

.

Démarrage des travaux des auditeurs internationaux: Le rapport d’audit sur le PPEA II tombe le 17 juin


Vues : 1

Le gouvernement béninois entre officiellement dans la phase active du processus de clarification du financement du Programme pluri annuel eau et assainissement (PPEA II) par les Pays  Bas.

C’est à travers le recrutement de trois cabinets d’audit internationaux qui ont effectué leur première réunion hier jeudi 04 juin 2015 au palais de la présidence de la république. Ils ont promis tout mettre en œuvre afin de déposer dans un mois au plus tard un rapport conséquent sur les  23 millions d’euro des Pays Bas évadés.

Par appel d’offre international, le gouvernement béninois a fait appel à trois cabinets d’audits qui sont actuellement à Cotonou dans le but de tirer au clair le dossier des 23 millions d’euro des Pays Bas  alloué au financement du PPEA II. Ces cabinets d’audit sont appelés, dans un premier temps, à établir la liste de toutes les personnes et de toutes les structures impliquées dans la gestion de ce projet afin de les auditionner les unes après les autres et de se servir de la documentation mise à leur disposition pour fournir le rapport final sur le dossier. A en croire le conseiller technique du chef de l’Etat, Michel Dognon, chargé de conduire l’équipe d’enquête, ces cabinets ont été choisis par rapport à des critères précis avec le consentement de l’ambassade des Pays Bas. « Cette première réunion vise essentiellement à clarifier les termes de référence et à s’enquérir de ce qui a été fait. Nous avons effectué la réunion avec deux représentants de l’ambassade des Pays Bas, en l’occurrence, M. Hans qui est le contrôleur financier de l’ambassade et Camille Dansou », a-t-il clarifié. A ceux-là, s’ajoute les représentants du Gouvernement, à savoir, le conseiller Michel Dognon, lui-même, et le conseiller technique et juridique de la présidence, Adjikpa Raoul et les membres des trois cabinets d’audit. Un plan de travail a été arrêté et certaines personnalités ciblées seront visitées dans les heures  suivant cette réunion. Pour le représentant des consultants des cabinets, le travail qui a été fait a permis de dimensionner la liste des personnes à entendre de même que la  documentation pour procéder aux analyses et tirer des conclusions. Il est important de rappeler  que le Programme pluriannuel eau et assainissement (PPEA II) est un projet du Ministère de l’Energie et de l’Eau financé par les Pays Bas mais qui implique le Ministère des finances, et celui du développement. Alors, en recrutant ces cabinets, le Gouvernement répond aux exigences des Pays Bas à faire  la lumière sur la disparition des 23 millions d’euro et que les personnes responsables de ce détournement soient mises à la disposition de la justice. Il faudra alors attendre le 17 juin 2015, la date prévu par l’équipe d’enquête pour avoir une idée claire sur ce dossier.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page