.
.

Le triomphe de la vérité

.

Finales Championnat scolaire de Tonsiminball: Sègbèya en dame et Pylônes en homme remportent les trophées


Vues : 3

EP Le président de la fédération et inventeur de Tonsimin ball, Dominique Anadi, remettant le trophée à la capitaine du Ceg SègbèyaLes finales de l’édition 2015 du championnat scolaire de Tonsimin ball ont eu lieu le samedi 30 mai 2015. Âprement disputées, elles ont sacré les équipes des collèges d’enseignement général de Sègbèya chez les dames et des Pylônes chez les hommes.  
CEG Sègbèya-CSP Baptiste et CEG les Pylônes-Complexe scolaire Ste Vierge. Telles étaient les affiches finales dames et hommes du championnat scolaire de Tonsiminball organisé par la fédération nationale de cette discipline. Jouées sur le court de tennis annexe du tennis club de l’amitié de Kouhounou, ces ultimes rencontres ont permis aux dames du CEG Sègbèya et aux hommes du CEG les Pylônes de soulever les trophées des vainqueurs. Pour s’offrir le titre, les joueuses de Sègbèya, tout en réussissant à échapper aux pièges de leurs adversaires, ont pu faire prisonnière l’une d’entre elles. Ce qui a valu à la fin du temps réglementaire  3 points suffisants pour gagner et décrocher le trophée. Du côté des hommes, chacune des deux équipes a eu sa mi-temps, mais c’est la formation du CEG les Pylônes qui a réussi à sortir le grand jeu. Dominée deux prisonniers à zéro, elle a rétabli la parité lors de la deuxième partie de la rencontre avant de marquer deux petits points synonymes de victoire. Ce qui a rendu davantage joyeux  Angelo Gbéhou, capitaine de la formation des Pylônes  qui promettait après les demi-finales de «remporter  le titre pour les Pylônes (son collège)». Pour le président de la fédération, Dominique Koffi Anadi, « tout est bien qui finit bien ». Il a alors remercié les établissements participants et leurs chefs qui ont cru en son  organisation et lui. il les a ensuite invité à continuer à leur faire confiance et souhaiter que d’autre chefs d’établissements leur emboîtent les pas afin de faire de cette discipline celle dont toute l’Afrique et tout le monde entier parleront les années à venir.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page