.
.

Le triomphe de la vérité

.

Scandale du PPEA-II: Le coordonnateur et le DAF écroués


Vues : 30

Les prévenus dans le scandale relatif à la gestion du PPEA-II ont été écoutés par le juge en charge du dossier au tribunal de première instance et de première classe de Cotonou, dans la journée de ce jeudi 21 mai. A la fin des auditions, le juge a préféré écrouer le coordonnateur du programme ainsi que son directeur administratif et financier. Les deux sont soupçonnés d’avoir participé aux prévarications dénoncées par la partie hollandaise pour un montant d’environ 4 millions d’euros. Le directeur des ressources financières et du matériel du ministère en charge de l’eau ainsi que d’autres cadres soupçonnés dans le dossier sont placés sous contrôle judiciaire. Ils restent libres de leurs mouvements mais doivent payer une somme de 20 millions de FCFA en contrepartie, en attendant la manifestation de la vérité. Dans une précédente intervention à la télévision nationale, le coordonnateur du Programme Pluriannuel d’appui aux secteurs de d’Eau et de l’Assainissement (PPEA-II), Lucien Ahlonsou avait expliqué n’avoir jamais manipulé les fonds du programme. Selon lui, l’ambassade des Pays-Bas met directement les ressources à la disposition des structures exécutives du programme. Et ces ressources « ne transitent même pas par le comité de pilotage ». Depuis le déclenchement du scandale, tous les payements au titre du programme sont suspendus, y compris ceux d’opérations passées et qui pourraient être régulières. Il est demandé au Bénin de produire un rapport sur l’exécution du programme de 2013 à mai 2015 et de réaliser un “audit de clôture”. Tout ceci devra être fait au plus tard le 1er août 2015. Le gouvernement béninois a prévu le recrutement d’un cabinet d’audit international pour clarifier le dossier, recrutement qui devrait s’opérer au plus tard ce 1er juin 2015.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page