.
.

Le triomphe de la vérité

.

Mission économique de la CCIB en Ouzbékistan: Satchivi ouvre les portes du Bénin à l’Asie centrale


Vues : 4

Le président de la Chambre de Commerce et d’industrie du Bénin, Jean Baptiste Satchivi à la tête d’une délégation conjointe de son institution et du Port Autonome de Cotonou séjourne depuis quelques jours en Ouzbékistan, en Asie centrale. Cette présence entre dans le cadre d’une mission économique initiée par le président du cercle diplomatique de Genève, Robert Blum.

Nouer un véritable partenariat conduisant à la signature d’un mémorandum entre les chambres de commerce et d’industrie de l’Ouzbékistan et du Bénin. Une opportunité qui vient renforcer le monde des affaires au Bénin. Un accord de coopération entre les CCI de l’Ouzbékistan et du Bénin serait la passerelle pour créer un cadre de discussion pour les hommes d’affaires des deux pays. Le Bénin aurait beaucoup à gagner en étant la porte d’entrée du marché régional puisqu’il fera connaître l’Ouzbékistan et ses atouts dans la sous région africaine. Composée du président de l’Association des transporteurs du Bénin, élu consulaire et des cadres du Port Autonome de Cotonou, la délégation béninoise a eu droit à une visite guidée de l’usine de fabrication des camions ‘’MAN’’ dans l’intention de renouveler le parc routier du Bénin. Aujourd’hui l’Ouzbékistan est le seul pays d’Asie centrale qui peut se prévaloir d’une industrie automobile aussi développée avec un taux de localisation de près de 90% et une part dans le PIB national de 9,2%.
Ouzbékistan, puissance textile et énergétique
L’Ouzbékistan est le 2è exportateur mondial de coton. Avant 1991, il n’existait dans le pays que 4 grandes usines de textile. Une situation qui a progressé avec près de 100 nouvelles unités de production dans le secteur textile, entre 1995 et 2013, mises en exploitation avec la participation d’investissements étrangers venus du Japon, de l’ Allemagne, de la Corée, de la Chine, de la Turquie, la Grande Bretagne et du Liechtenstein. Le pays compte plus de 240 gisements d’hydrocarbures. 110 d’entre eux ont été ouverts au cours des 20 dernières années, dont 15 par les investisseurs étrangers. A ce jour, la compagnie nationale ouzbek Uzbekenergo regroupe 97,5% de tous les producteurs d’électricité ouzbeks, dont 86% de centrales thermiques et 11,5% de centrales hydroélectriques. Comme pour dire que l’Ouzbékistan devient plus que jamais la terre promise de tous les investisseurs.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page