.
.

Le triomphe de la vérité

.

Réparation des dommages causés par la tentative d’arrestation d’AZANNAI: La municipalité exige ses fonds du gouvernement


Vues : 6

Suite aux échauffourées et dégâts survenues lors de la tentative d’arrestation de l’honorable Candide AZANNAÏ, les autorités de la Mairie de Cotonou  sont montées au créneau hier mardi 5 mai 2015.

Dans une déclaration lue à la presse par le secrétaire général et porte-parole de la mairie de Cotonou, Raoul FALADE épaulé par le directeur des services économiques et financiers Mouftaou ALIDOU, la municipalité a fait le point des dégâts enregistrés dans la ville.
Après avoir adressé les compassions du président-maire Nicéphore D. SOGLO aux victimes de ces actes de vandalisme, les autorités de la ville ont annoncé quelques dispositions prises en vue de rétablir l’ordre et la quiétude dans la ville-vitrine du Bénin. Il s’agit, entre autres mesures, du recrutement des jeunes volontaires par la mairie pour assurer les opérations de nettoyage des principales artères touchées et des installations saccagées.  Aussi, les autorités de la ville de Cotonou ont-elles demandé au gouvernement de mettre à leur disposition, les moyens nécessaires pour faire face  convenablement à ces  charges auxquelles elles se trouvent confrontées.  Il s’agit des fonds de la mairie de Cotonou indument gardés par l’Etat central. Une énième dénonciation de cette situation à travers laquelle, le gouvernement asphyxie la municipalité pour la discréditer.   Lire la déclaration liminaire

Cell/Com Mairie de Cotonou

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page