.
.

Le triomphe de la vérité

.

Dématérialisation de la liasse de pré-dédouanement: La CCIB aguerrit les chefs d’entreprises


Vues : 26

La Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCIB) travaille pour le renforcement des performances des entreprises. C’était le mercredi 15 avril 2015 dans la salle de Conférence de l’institution consulaire, à travers une séance de sensibilisation et de d’information des chefs d’entreprises et opérateurs économiques sur le projet de dématérialisation de la liasse de pré-dédouanement.

Au nom de l’institution consulaire, c’est la deuxième vice-présidente de la chambre, Awaou Codjo qui a dit l’allocution d’ouverture. Elle a présenté le projet de dématérialisation de la liasse de pré-dédouanement qui s’inscrit dans les réformes engagées pour l’amélioration de l’environnement des affaires, pour une plus grande compétitivité du Port autonome de Cotonou et un partenariat public-privé dynamique et productif. C’est dire que l’introduction du numérique intervient dans le système de dédouanement en vue de trouver les moyens de réduire de façon significative l’intervention de l’homme dans les processus de traitement des documents commerciaux. Le système repose, selon elle, sur trois motivations, à savoir la sécurisation des flux logistiques, l’optimisation des coûts grâce à la limitation des contrôles physiques et l’amélioration de l’efficacité des services en charge du contrôle fiscal et de la perception des droits et taxes.

Profitable au secteur privé

Ce système de contrôle exposé aux acteurs de l’économie est d’un grand intérêt pour le secteur privé. Il permettra, a précisé la vice-présidente de la CCIB, de donner plus de visibilité et de rapidité dans le traitement des dossiers, une facturation centralisée et l’accès simple aux règlementations en vigueur avec des mises à jour quotidiennes. Au-delà de ces réformes, il faut ajouter qu’il n’y a plus de document-papier à fournir. Ceci grâce à un système de stockage partagé de documents en ligne, et aussi d’information redondante à fournir grâce au document administratif unique.  En réalité, poursuit-elle, la dématérialisation qui est la suite logique du dispositif du guichet unique, permet de gérer les différentes étapes, depuis l’envoi du manifeste des navires jusqu’à la sortie du port. Elle permet la prise en compte de l’ensemble des documents qu’émettent les Ministères concernés et autres structures compétentes sous forme d’autorisation ou de certificat. Par ailleurs, après la cérémonie d’ouverture, les responsables techniques de la Société d’exploitation du guichet unique du Bénin (Segub) ont entretenu les participants sur les avancées technologiques en la matière.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page