.
.

Le triomphe de la vérité

.

Gestion des ressources financières accordées au Cos-Lépi: Komi Koutché dénonce Sacca Lafia et débloque 611 millions


Vues : 0

Un nouveau décaissement de 611 millions de francs Cfa au profit du Cos Lépi en plus des 720 millions encore disponibles dans les caisses de cette structure. C’est ce qu’a annoncé le ministre des Finances, Komi Koutché hier mardi 07 avril 2015 lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à son cabinet. Il  ne devrait à priori plus avoir d’obstacle à la distribution des cartes d’électeurs nécessaires pour les prochaines joutes électorales qui pointent à l’horizon, a expliqué l’argentier national.

Le problème de ressources nécessaires pour la distribution des cartes d’électeurs nécessaires pour les prochaines joutes électorales   vient, en effet, d’être réglé. Un ajout supplémentaire de 611 millions FCFA environ a été viré sur le compte du Conseil d’orientation et de supervision des opérations d’actualisation et de correction de la liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi) en vue de la distribution aux électeurs régulièrement inscrits sur le fichier électoral de leurs cartes.   Lors de sa sortie médiatique, le ministre Komi Koutché est revenu sur les nombreux décaissements faits à l’endroit de l’institution chargée d’actualiser et de corriger la liste électorale contestée de 2011. Il a, dans ses propos, fait remarquer que le budget du Cos-Lépi a été arrêté trois fois compte tenu de certaines divergences.   La première fois, autour de 9 milliards FCFA et la dernière fois à environ 12 milliards 900 millions FCFA et ce, par consensus.  S’il a reconnu que certaines rubriques, notamment, la distribution des cartes et l’affichage de la liste électorale informatisée provisoire (LEIP) n’avaient pas été prises en compte par les budgets successifs, il s’insurge cependant contre le « double-emploi » fait par le président Sacca Lafia. Ce dernier, lors  de sa sortie médiatique, il y a une semaine, sur la chaîne de télévision privée Canal 3 Bénin, avait en effet annoncé un besoin en financement de 2 milliards pour la couverture des frais de distribution des cartes d’électeurs et des dettes antérieures de son institution envers certains prestataires de services. Mais, pour  Komi Koutché, il s’agit de certaines rubriques déjà financées qui sont ramenées par le Cos-Lépi dans sa nouvelle demande de financement pour des raisons inavouées. Face à cette situation, le ministre de l’Economie, des Finances et des Programmes de dénationalisation s’est  dit offusqué quant à la variation des chiffres constatée dans la demande de financement du Cos-Lépi. Il avoue ne pas comprendre que  le Cos-Lépi fait cas d’un besoin de financement de 3 milliards FCFA supplémentaires malgré qu’un fonds de plus de 700 millions reste disponible dans ses caisses. Pour lui, c’est   un manque de sérieux de la part de Sacca Lafia et de ses collègues du Cos-Lépi. Komi Koutché  a aussi  fait remarquer que la seule rubrique qui vaille dans ce énième budget du Cos-Lépi est la distribution des cartes d’électeurs dont le financement qui est d’environ   611 millions FCFA  a déjà été débloqué.  Ce qui est la preuve, selon le conférencier, que le Gouvernement a toujours joué en temps normal sa partition dans le processus d’actualisation de la Lépi et celui de l’organisation des élections.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page