.
.

Le triomphe de la vérité

.

Dcc 15-004 du 12 mars 2015: La Cour Constitutionnelle annule la candidature de Christine Ouinsavi


Vues : 2

La Cour constitutionnelle a rendu  publique la décision DCC 15-004 du 12 mars 2015 suite à un recours de Christine Ouinsavi pour ordonner à la Commission électorale nationale autonome (Céna) le retrait de son dossier de candidature de la liste des Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE). Ladite décision annule  sa  demande  d’ordonner à la Céna le retrait de son dossier de la liste FCBE  pour le fait que son dossier ne figure  plus au nombre des dossiers de candidature à la Céna.
Le verdict est tombé. Le dossier de candidature de Christine Ouinsavi n’est plus à la Céna et par conséquent, la Cour constitutionnelle décide de non objet  sa demande de retrait de son dossier de candidature de la liste FCBE. Elle ne pourra pas non plus s’inscrire sur la liste de son parti Ufedd –Bénin nouveau parce que la Céna a   déjà  délivré à tous les partis et alliances de partis ayant déclaré leurs candidatures un récépissé définitif et publié la liste des candidats par parti et alliance de partis conformément à l’article 45 derniers alinéas de la loi n° 2013-06 portant code électoral en République du Bénin. En effet, invité par les responsables des  Forces Cauris pour un Bénin Emergent à être tête de liste dans la 22ème circonscription électorale, Christine Ouinsavi dit  avoir accepté cette offre. Selon ses explications dans son recours, sur la liste confectionnée  et déposée à la Céna le 24 février 2015 figuraient bien ses nom et prénoms à la position à elle promise par le parti. Mais, suite  à une marche en préparation par les alliés du ministre Jean Michel Abimbola  dans la journée du 26 février 2015   en vue de contester son positionnement sur la liste, son nom s’est retrouvé en position de suppléante. Dame Christine Ouinsavi a alors écrit à la Céna pour notifier sa démission de la liste FCBE et retirer son dossier pour un nouveau positionnement sur la liste de son parti. Mais, selon les courriers échangés entre la Céna et la requérante, il se fait qu’à la date du 04 mars 2015, les mandataires de la liste Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE) dans le cadre des dernières modifications ont procédé au retrait du dossier de Madame Christine A.I. N. Ouinsavi en le remplaçant par celui de Monsieur Babatoundé Kakpo Zannou. Ainsi, se basant sur ce fait et  après analyse du recours, la Cour constitutionnelle considère la demande de   Christine   Ouinsavi d’ordonner à la Céna son retrait de la liste FCBE   sans objet. Elle rejette, par la suite, la demande d’inscription de la requérante sur la liste de son parti politique Ufedd-Bénin-nouveau en qualité de tête de liste dans la 22ème circonscription électorale.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page