.
.

Le triomphe de la vérité

.

Guéguerre entre le ministre des sports et la FBF: Le football béninois s’enfonce davantage


Vues : 3

Loin d’être le salut pour le football béninois, la sortie du ministre des sports n’arrange pas la situation. En effet, Safiou Affo a jeté le pavé dans la marre. En conséquence, le sport roi béninois qui était dans un état chaotique va s’enliser davantage. Les membres du comité exécutif ne se laisseront pas faire et le ministre ne voudra pas non plus reculer. Lorsque les positions vont se durcir, c’est le football et la jeunesse béninoise qui vont prendre un coup. Avec la situation actuelle, soit le ministre va jusqu’au bout et crée le cataclysme, soit il accepte de revenir autour d’une table de négociation avec ses alliés. Dans l’un ou l’autre des cas, il y aura un fil qui sera coupé au terme de ce bras de fer. Le ministre peut décider de retirer l’agrément au football et dissoudre le comité exécutif. Dans ce cas de figure, le football béninois sera mis entre parenthèses pendant au minimum deux ans avec une nouvelle vacance forcée pour les joueurs, leurs clubs et les internationaux des différentes équipes nationales. Après moult concertations qu’il a entreprises, il peut décider de ramener la balle à terre. Dans ce cas, un climat de suspicions et de méfiance s’installe entre le Ministère des sports et le comité exécutif de la fédération. La familiarité, les jeux de couloirs, les intimités et les négociations paisibles qui existent souvent entre les deux partenaires seront rangés dans les placards. Ceci aura forcément des répercussions sur les performances du football béninois aussi bien au niveau national que sur le plan international. Après la sanction infligée par les instances internationales aux équipes de catégories d’âges, il est fort à parier sans se tromper que le football béninois entre dans une phase très compliquée dont l’issue est incertaine et difficile à cerner par les uns et les autres.
José Mathias COMBOU

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page