.
.

Le triomphe de la vérité

.

Tractations politiques pour la victoire aux législatives de 2015: Réconciliation entre Bako Arifari et Idrissou Bako


Vues : 1

Le ministre des Affaires étrangères, Nassirou Bako Arifari et le directeur de la Société nationale pour la promotion agricole (Sonapra), Idrissou Bako, tous deux leaders de la mouvance dans la première circonscription électorale (Karimama, Malanville, Kandi) unissent leurs forces afin de donner la victoire à la liste des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) dans la première circonscription électorale. C’est à l’occasion de rencontres politiques qu’ils ont tenue dans la journée d’hier sur les places publiques de Malanville et Karimama pour célébrer leur réconciliation.
Paix entre les deux Bako de Malanville. Les deux leaders de la mouvance dans la première circonscription électorale font la paix. Nassirou Bako Arifari et son frère Idrissou Bako s’unissent pour faire mal à leurs adversaires. C’est le moins qu’on puisse dire au sujet de l’acte historique posé par les deux personnalités qui sont longtemps restées dans l’ombre de l’antagonisme. Le premier, Nassirou Bako Arifari qui est le leader de l’alliance Amana et le second, Idrissou Bako, un membre influent des FCBE sont tous deux respectivement, premier et deuxième titulaires de la liste FCBE dans la première circonscription électorale qui regroupe Malanville, Karimama et Kandi. Pour soigner l’image de cette alliance dans le cadre des consultations électorales à venir et conjuguer leurs forces, ils ont pansé leurs différends afin de mieux affronter les prochaines élections législatives. Une union qui a été rendue possible par la mise sur pied, à Parakou, d’un comité de vérité et de réconciliation. Avec ce groupe, les deux personnalités et leurs groupes se sont rencontrés pour aplanir leurs divergences et se sont rendus, par la suite, hier dimanche 8 mars 2015 à leurs bases à Malanville et à Karimama pour expliquer aux populations des deux communes, la fin de leur désunion et l’intérêt de leur mariage. Un geste qui confirme qu’ils ont définitivement tu leurs divergences pour des perspectives meilleures. Ce qui donnera plus d’engouement aux populations à offrir leurs suffrages à la liste FCBE. A cette occasion, les discours étaient à l’apaisement et les populations se sont fortement réjouies de ce revirement de situation qui va à l’avantage de la mouvance présidentielle. Définitivement unis et forts, les deux Bako viennent d’étoffer les chances d’acquisition de sièges à occuper par les FCBE dans cette partie du Bénin, pour apporter un plus à la majorité présidentielle et avoir un maximum de sièges à l’Assemblée nationale. Cette union risque de n’offrir aucune chance aux autres listes en compétition dans la première circonscription électorale.

Le mariage craint
Acte de grande portée électorale en cette veille électorale, cette réconciliation crainte par leurs adversaires politiques aura le bénéfice de voir, comme c’est déjà le cas hier, les deux leaders de la région parler d’une même voix à leurs parents et à leurs bases politiques qui n’attendaient que cela. L’alliance qui a été célébrée hier donnera, à coup sûr, du fil à retordre à leurs adversaires politiques de Malanville, Karimama et régions qui auront désormais du fils à retordre. Car les deux personnalités, comme elles l’ont avoué hier, sont décidées à ne pas laisser de place aux autres formations politiques et qu’elles sont plus que décidées à rafler tous les sièges à pourvoir dans cette circonscription électorale.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page