.
.

Le triomphe de la vérité

.

Session ordinaire de l’assemblée consulaire: La CCIB œuvre pour un tissu économique rénové


Vues : 1

Satchivi entouré des candidats de sa coalition à AZOVELa Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCIB) s’inscrit dans  la logique d’innovations. Le président de l’institution en a parlé à l’occasion de la 1ère assemblée consulaire qui s’est tenue le vendredi 06 mars 2015 au siège de l’institution consulaire et qui entend donner une nouvelle orientation au tissu économique béninois.

A l’ouverture de cette session ordinaire, le président Jean-Baptiste Satchivi a fait le point des réalisations concrétisées au cours de 13 mois de gestion de la chambre. C’est à sa suite qu’il a appelé ses collaborateurs à la redynamisation du système économique. Pour y parvenir, il entend offrir aux acteurs économiques des possibilités d’accroissement de leurs résultats ou tout le moins, de protéger leurs activités.  Pour lui, seul le travail en synergie peut garantir le succès économique. « Nous devons conduire une réflexion conjointe sur l’avenir de notre économie… », confie-t-il. C’est dans ce sens qu’il a remis sur le tapis la question du Plan de travail annuel  et de développement des activités de l’institution au titre de l’année 2015, sous le fondement de la vision de l’institution qui se décline comme suit : « à l’horizon 2019, la CCIB est l’institution d’appui au développement et au rayonnement des entreprises du Bénin dans le monde entier. Présente sur toute l’étendue du territoire national, elle est le porte étendard du savoir-faire béninois à l’international ». Pour l’autorité de tutelle, la ministre du commerce, Françoise Assogba, la particularité de cette session repose sur la possibilité  de doter l’institution de documents de pilotage et de programmation pluriannuelle dans un environnement dynamique où les opérateurs économiques et chefs d’entreprises font face à des défis qu’ils ne sauraient relever sans le soutien de la CCIB. Au cours de la session, les opérateurs économiques ont examiné et validé  non seulement le budget prévisionnel et le plan de travail annuel (PTA) 2015, mais aussi les documents de planification et de programmation de l’institution consulaire.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page