.
.

Le triomphe de la vérité

.

Législatives du 26 avril 2015: La Rb repêche les déçus Fcbe et défie la liste Yayi, Nicéphore Soglo entre dans le jeu


Vues : 2

Les prochaines législatives réservent de très grosses surprises sur le potentiel dévolu à chacun des candidats,   partis et alliances en course pour le Palais des gouverneurs. Le cas de la Renaissance du Bénin (RB) en alliance avec Réveil Patriotique (RP)  face aux FCBE en est un exemple confirmé. Les FCBE, traditionnellement propriétaires des greniers électoraux, subiront aussi bien des aléas inhérents à toutes fins de règne du leader, mais aussi, des mauvais positionnements opérés par Boni Yayi et qui suscitent des démissions en cascade.  Le cas de la 24ème circonscription électorale convient d’être évoqué. La RB, avec Boniface Yèhouétomè dans son fief à Za-kpota s’ajoute à Janvier Yahouédéhou qui a su maintenir son électorat depuis son échec de 2011. La surprise dans cette aventure est l’adhésion du démissionnaire des FCBE de Ouinhi, Célestin Goutolou, pour n’avoir fait que 18 mois au parlement et qui a préféré rester en 3ème position sur la liste RB-RP plutôt que celle des FCBE.  Avec cet alignement, la liste RB-RP risque de porter la barre à trois au lieu de deux, laissant une place aux FCBE et le dernier au candidat de l’UN. La bataille sera évidemment serrée avec le PEU de Vodonou dont la seule ambition est d’émietter les voix dans Zogbodomey, empêchant Sèhouéto de se faire réélire. Dans la 23ème, le positionnement est resté le même comme en 2011 à l’exception de des FCBE qui mettent en tête de liste Martial Sounton. On peut toutefois estimer une faible lueur d’espoir sur cette liste, surtout qu’elle se trouve en face de Houngni Dèlidji Parfait, tête de liste de l’UN et de Luc Atrokpo et Blaise Ahanhanzo Glèlè, successivement premier et deuxième tête de liste de la RB.  Mieux, la liste RB-RP qu’on prédit en difficulté dans la 15ème et la 16ème circonscription pourrait surprendre dans son fief, Cotonou.  Car le parti de Léhady Soglo qui a réussi à recruter un des ex-ténors de la mouvance, Benjamin Ahounou, dans la capitale économique, semble n’avoir pas prêché  dans le désert en négociant ces « rescapés politiques » pour affronter ces gladiateurs.
Soglo et Rosine au secours
Selon des sources concordantes, le président d’honneur de la Renaissance du Bénin qui s’est mué dans le silence depuis plusieurs mois fait son ‘’échauffement politique’’ dans sa ‘’retraite politique’’ en attendant le début des hostilités pour  mouiller le maillot aux côtés de sa formation politique bâtie au prix de lourds sacrifices. Nicéphore Dieudonné Soglo serait prêt à battre campagne pour verrouiller Cotonou au profit de la RB. Ayant déjà montré par le passé sa capacité de mobilisation, l’ancien président de la république n’entend pas se laisser défier dans la ville qu’il dirige. C’est pourquoi, murmure-t-on, « papa » mettra un point d’honneur à être aux côtés de « maman » et du fils pour la conquête des sièges à pourvoir à Cotonou. Dans ce cadre, Soglo n’hésitera pas à mettre toutes les chances du côté des houézèhouè en démasquant publiquement tout à l’occasion de ces élections qui constituent pour l’ancien président de la République un jeu en vue de sa réélection à la tête de la municipalité, à l’occasion des prochaines élections locales.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page