.
.

Le triomphe de la vérité

.

Invité sous la rubrique ‘’Sous l’arbre à palabre’’: « Je serai le prochain maire de Zagnando » déclare le C.A de Dovi


Vues : 3

Le chef d’arrondissement de Dovi, commune de Zagnanado, était mercredi dernier le 90ème  invité  de la   rubrique ‘’Sous l’arbre à palabre’’ de  L’Evénement Précis. Irenée Hounmènou Zodékon, a jeté un regard sur l’actualité nationale,  fait le bilan de ses réalisations dans son arrondissement et dénoncé la gestion « solitaire et très  mauvaise » du maire actuel, Symphorien Misségbétché. Il a annoncé qu’il sera le prochain maire de Zagnanado.

« Je serai le prochain maire de la commune de Zagnando afin d’insuffler une nouvelle dynamique du développement axé sur le respect des textes qui régissent la décentralisation ». C’est en ces termes que le  chef d’arrondissement de Dovi, Irenée Hounmènou Zodékon a affiché sa détermination à mettre fin à la gestion hasardeuse qui a cours depuis plusieurs années à la mairie de Zagnanado. L’invité a, dans un premier temps, abordé les actions menées dans son arrondissement. Irénée Zodékon estime avoir respecté la lettre de mission à lui confiée par ses administrés au lendemain des élections communales de 2008. Il s’agit, selon lui, de l’unification des filles et fils de Dovi autour de l’idéal commun, de la création des collèges d’enseignement général afin de réduire les distances parcourues chaque année par les élèves pour leur formation du premier cycle et de la gestion participative des affaires de la localité par les populations.  Dans un second temps, le C.A de Dovi n’est pas allé par deux chemins pour lever  un coin de voile sur  la gestion qui est faite à la mairie de Zagnanado. A ce niveau, l’invité  a évoqué la réduction sans avis du conseil communal des primes des agents de la mairie, le licenciement toujours sans avis du conseil communal des 15 agents collecteurs recrutés en 2009 par le même conseil communal et la distribution illégale des infrastructures communautaires au profit des six arrondissements de la commune. Le C.A de Dovi a donné l’exemple des modules de classes qui sont construits majoritairement dans l’arrondissement natal du maire. Il a, par ailleurs, dénoncé la gestion faite par le maire Symphorien Misségbétché du dossier des sinistrés de Sagbovi, la gestion hasardeuse des carrières de sable de Kpédékpo et le recouvrement des taxes  qui constituent les principales sources de revenus de la mairie. Membre du bureau politique du parti UPD Gamesou du président Mathurin Nago, Irénée Zodékon a reconnu les efforts faits par le gouvernement du président Boni Yayi. « Dire que Boni Yayi n’a rien fait depuis 2006, serait un crime, il a beaucoup fait pour le Bénin. Et, comme toute œuvre humaine, il y a toujours des ratés et des insuffisances », a-t-il ajouté.   Quant à la démission de son parti des Forces cauris pour un Bénin émergent, le C.A de  Dovi pense que quitter les FCBE n’est pas la fin du contrat qui lie le parti UPD Ganmessou au président Boni Yayi jusqu’en 2016.
Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page