.
.

Le triomphe de la vérité

.

Législatives dans la 6ème circonscription électorale: La bataille s’annonce rude à Abomey-Calavi, Sô-Ava et Zè


Vues : 8

Quatre (04) sièges à pourvoir  pour un grand nombre de prétendants. Une fois encore,  la  bataille  dans la 6ème circonscription électorale, regroupant Abomey-Calavi, Sô-Ava et Zè sera bien rude face aux nombreux aspirants qui s’annoncent déjà.  Quatre ans  après les dernières législatives de 2011, les données ont  nettement évolué  en ce qui concerne les configurations politiques dans la zone, au point où, aujourd’hui, il serait difficile de parier sur les succès de telle  ou telle liste électorale. En 2011, en effet, le partage a été succinct entre les quatre listes majeures qui  en sont sorties avec chacune un député, à savoir, Claudine Prudencio (FCBE),  Georges Bada (RB),  Ahlonsou Amoudatou (PRD) et  Valentin Aditi Houdé (Alliance G13 Baobab). Ce ne  fut pas non plus un combat facile, lorsqu’on se rappelle les schémas politiques de l’époque, aux lendemains d’une élection présidentielle où le leader charismatique des FCBE, le président Boni Yayi a été réélu avec un « K-O » retentissant. Beaucoup avaient donc craint que  l’alliance au pouvoir ne réalise les mêmes prouesses, circonscription électorale par circonscription électorale. Ce ne fut pas le cas dans la 6ème  dont  l’envergure en matière de voies électorales n’était pourtant pas négligeable.
A  présent,  tout peut encore se rejouer à la  faveur des nouvelles législatives qui s’annoncent  indécises quant à aux scores à réaliser par chacune des forces politiques en jeu. Les  FCBE ont de nouvelles figures à promouvoir et pourraient s’enorgueillir du fait des influences qu’elles exercent aujourd’hui dans la zone.  Les  noms les plus cités du coté du pouvoir sont, entre autres, Adam Bagoudou, puissant intendant à la présidence, Victor Adimi, également fonctionnaire dans la même maison,  le ministre Valentin Djènontin,  l’ex-ministre Etienne Kossi, actuel Coordonnateur communal FCBE de Zè,  Paulin Dossa, chef matériel à la présidence, Patrice Hounsou Guèdè, maire de la commune  d’Abomey-Calavi, etc. En face, il y a aussi le Parti du Renouveau Démocratique (PRD) et la Renaissance du Bénin (RB) qui ne se laisseront pas abattre si facilement. C’est  vrai que contrairement à 2011, où ces deux formations politiques ont compéti côte à côté sur la liste de l’Union fait la Nation (UN), elles iront en rangs dispersés cette fois-ci.  Mais avec des atouts  électoralistes à  ne pas négliger lorsqu’on sait que la RB comme le PRD ont su conserver contre vents et marrées leurs fiefs électoraux respectifs dans les différentes localités qui compose  la 6ème circonscription électorale.
Il y a également un certain Valentin Aditi Houdé à ne pas banaliser. Avec  le nouveau regroupement politique AND (Alliance  Nationale pour la démocratie et le développement) dont il assume la présidence, il aura sont mot à dire  dans les législatives qui s’annoncent. Fin stratège et homme  politique assez expérimenté  dans la gestion des combats électoraux au Bénin,  Houdé ne manquera pas d’user  ses « meilleures cartouches » pour   dérouter ses  adversaires et reconquérir  en plus de son siège, à lui, un ou deux autres pour d’autres candidats de sa liste. Le contraire aussi peut se produire, lorsqu’on sait que son « Zè électoral » qu’il s’approprie depuis des années, est âprement disputé depuis peu par des leaders FCBE locaux qui montent à petits coups en puissance dans  la  mobilisation des militants à leur cause.
Claudine Prudencio aussi voudra s’afficher grandement avec son parti, UDBN (Union pour le Développement d’un Bénin Nouveau), depuis qu’elle s’est écartée des FCBE,  grâce à qui elle a été pourtant élue députée en 2011. Elle dispose aujourd’hui de soutiens non négligeables qui pourraient lui être avantageux aux prochaines législatives, selon certains observateurs du milieu.  Reste qu’entre les démonstrations grand public de mobilisation de populations  et la réalité des urnes,  l’écart peut s’avérer plus grand qu’on le pense.
Au  demeurant, les  législatives 2015 dans la 6ème circonscription électorale se tiendront sur un  terrain de jeu à haute tension, où différents compétiteurs ne se feront pas le moindre cadeau.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page