.
.

Le triomphe de la vérité

.

Don de matériels d’assainissement et de transformation à Thio: Marie-Laurence Sranon se bat pour l’autonomisation des femmes


Vues : 1

Marie-Laurence Sranon SossouInformer au mieux les populations et les encourager à l’entreprenariat. C’est ce qui a conduit Madame la ministre chargée de la Microfinance, de l’Emploi et de l’Entreprenariat des Jeunes et des Femmes, Marie-Laurence Sranon Sossou et sa délégation à opérer une descente dans les communes de Zê et d’Allada ce mardi 10 février 2015. Cette descente fait suite à la tournée de sensibilisation qu’elle a entreprise depuis décembre 2014.  La tournée a commencé par la commune de Zê, précisément à Hêkamey, où la délégation a procédé à une remise de matériels de transformation des noix de palme en huile communément appelée « huile rouge ». A en croire le coordonnateur du projet PASSEF, ce don entre dans le cadre de la vision du chef de l’Etat de promouvoir les initiatives à la base. C’est ainsi que suite à une étude de projet, le sieur Jérôme Sotodonou a bénéficié de ce don qui, à en croire ses propos, vient à point nommé. Car la seule machine de la localité serait défaillante. Il a ainsi remercié le chef de l’Etat qui, à travers  la ministre ne cesse de multiplier ces actions pour la promotion de l’entreprenariat.

Allada reçoit des matériels
Après la commune de Zê, Marie-Laurence Sranon Sossou a mis le cap sur Allada où les populations étaient massivement rassemblées à la maison des jeunes pour les accueillir. En effet, les opportunités offertes aux jeunes et aux femmes par le Gouvernement en matière d’emploi et d’entreprenariat sont nombreuses. Mais faute de communication et de sensibilisation, nombreuses sont ces populations qui n’arrivent pas à bénéficier de ces opportunités. Et c’est pour remédier à ce problème que le Gouvernement, à travers le Ministère chargé de la Microfinance, de l’Emploi et de l’Entreprenariat des Jeunes et des Femmes a initié depuis décembre 2014 une tournée de sensibilisation de la jeunesse et des femmes sur les opportunités d’emploi et d’entreprenariat qui leur sont offertes. C’est ainsi que Marie-Laurence Sranon Sossou est descendue ce mardi 10 février 2015 dans la commune d’Allada pour exposer les 33 mesures gouvernementales pour la promotion de l’entreprenariat. A en croire ses propos, le chef de l’Etat fait effectivement de la question de l’emploi et de l’autonomisation de la jeunesse, un problème majeur. Et pour cette année, les jeunes bénéficieront de plus de 16.000 emplois. Quant aux femmes, cette année 2015 sera consacrée également à leur autonomisation. C’est ce qui explique d’ailleurs la présence des nombreux cadres qui l’accompagnent dans cette mission déjà au lendemain de la rencontre du chef de l’Etat avec les jeunes au Palais de la République. Tour à tour, le représentant du directeur général de l’ANPE, du FNPEEJ, le coordonnateur du projet BPC, le conseiller technique pour la Promotion de l’Emploi et le directeur du FNM n’ont ménagé aucun effort pour expliquer aux jeunes et aux femmes les différents dispositifs mis en place pour les accompagner et leurs conditions d’accès afin de sortir de la précarité, du sous-emploi et de la misère. D’ailleurs, les femmes de cette localité ont reçu des matériels de transformation pour matérialiser l’engagement du Gouvernement à les accompagner.

Les groupements de femmes de Thio soulagés
Avant Allada et Zè dans l’Atlantique, Marie-Laurence Sranon Sossou était samedi dernier dans les localités de Gbogbogni Hlassoé et Agouagon dans Glazoué. Elle n’y est pas allée les mains vides. La ministre a fait don de matériels d’assainissement et de transformation de produits agricoles aux femmes des groupements  de l’arrondissement de Thio. Par cet acte, elle entend toujours rester collée à la vision du chef de l’Etat, Docteur Thomas Boni Yayi, qui est de voir la femme béninoise où qu’elle se trouve sur le territoire, épanouie. Ceci ne peut se faire sans un cadre bien assaini,  attrayant et adéquat. C’est donc consciente de cette réalité qu’elle a fait œuvre utile en dotant les groupements de femmes d’Ifètchayé, de Gbogbogni, Ayiwanou et d’Agouagon de matériels composés essentiellement de bassines, de brouettes, de houes, de râteaux,  de bottes, de seaux, de pelles, des rouleaux de grillage pour l’élevage, des marmites, des motos-pompes etc… Des gestes salués par les bénéficiaires et les populations de l’arrondissement qui, à l’occasion, ont salué la détermination, le courage, les actes de développement que ne cesse de poser la  ministre Marie-Laurence Sranon Sossou aux côtés de Boni Yayi. Elles lui ont témoigné leur reconnaissance et leur détermination à toujours l’accompagner dans cette lutte contre la pauvreté et la misère. Car, depuis son entrée au Gouvernement, elle  se bat pour toutes les femmes du Bénin. Ceci est à son actif, ont-elles reconnu à l’unanimité. Elle ne doit pas baisser les bras face à ses détracteurs aux abois et en perte de vitesse.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page