.
.

Le triomphe de la vérité

.

Désiré Vodonou en tournée de remerciement à Ouinhi: « Je ne serai jamais Fcbe, je reste et demeure moi-même »


Vues : 9

Désiré Vodonou netDepuis sa sortie de prison, l’ancien député, Désiré Vodonou, a entrepris un certain nombre d’actions afin de se recentrer dans l’arène politique. Ce weekend, ce sont les arrondissements de la commune de Ouinhi, dans la 24ème circonscription électorale, qui ont reçu les mots de remerciements de celui qu’on surnomme ‘’buffle de Zogbodomey’’. Désiré Vodonou a profité de l’occasion pour dire un ‘’non’’ catégorique à l’appel des Forces cauris pour un Bénin Emergent (FCBE).
« Je ne serai ni Yayi ni Aké Natondé, je reste et demeure moi-même. Je n’irai nulle part. Ce sont eux qui viendront vers moi. » Après quoi, il poursuit en encourageant les vendeurs d’illusions à continuer à dire qu’il va s’allier au CDS Finagnon et aux FCBE. C’est en ces termes qu’il a répondu à l’appel par lequel les FCBE lui demandent de les rejoindre. En effet, au cours de sa tournée dans les arrondissements de Ouinhi, ce weekend, ‘’le buffle de Zogbodomey’’ a tenu à remercier les populations de ces localités pour leur soutien pendant qu’il était sous les verrous. Quant à ces derniers, à défaut de dresser un tapis rouge à leur hôte, les populations de la commune de Ouinhi, en l’occurrence, les femmes, ont étalé leur pagne sur son passage en signe d’honneur. Chants, danses, slogans et litanies fusaient de toutes parts pour vanter la générosité de l’homme qui est resté à l’ombre près de 40 mois à cause de son incarcération. Le rituel a été le même partout. Que ce soit dans les arrondissements de Tohouè, de Dasso, de Ouinhi-centre ou de Sagon, les représentants des femmes, des jeunes et des sages ont, à tour de rôle, réitéré leur soutien à l’honorable. Ils ont, pour la plupart, félicité l’homme pour sa libération et réaffirmé leur engagement à poursuivre le combat politique de quelque manière que ce soit à ses côtés. A en croire le maire Innocent Sékou, il est important de dire au nom des populations de Ouinhi les sincères remerciements à l’honorable Désiré Vodonou pour ses bonnes œuvres. Pour le premier citoyen de cette commune, Désiré Vodonou restera, pour toujours, l’homme le plus généreux que Ouinhi a connu. « Nous allons très prochainement gratifier l’honorable Vodonou de la plus grande distinction de notre commune. Il s’agira, pour la première fois, du prix ‘’Nelson Mandela d’artisan de paix, de bonté et de développement’’ de Ouinhi. » Sur les affiches, on pouvait lire, entre autres, « Désiré Vodonou, le bon samaritain, la commune de Ouinhi t’appartient toujours ».

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page