.
.

Le triomphe de la vérité

.

Mise en œuvre du Régime d’assurance maladie universelle: Des artistes veulent déclencher la guerre contre le RAMU


Vues : 2

Le RAMU désormais dans le viseur des artistes ! Et pas des  moindres. Il s’agit bien de la plupart de ceux qui ont chanté pour promouvoir ce projet initié par le gouvernement à travers le Ministère de la santé. De source digne de foi, il a été conçu un single pour dénoncer ce Régime d’assurance-maladie universelle dans lequel ces artistes ont été emballés à travers une vaste campagne de sensibilisation et de promotion sur toute l’étendue du territoire national. Le single est baptisé “Au lieu de RAMU, ils nous ont donné le hlami”. Un titre à travers lequel  les artistes comparent le RAMU aux matières fécales. Une façon pour eux de marquer leur distance par rapport à ce projet qui, selon eux, tarde à être opérationnalisé. Selon des sources bien informées, le meneur de ce groupe d’artistes qui annonce des jours difficiles aux différents acteurs impliqués dans la mise en œuvre de ce projet est bien le roi du tchink system, Stan Tohon. Contacté, il ne nie d’ailleurs pas la chose. Il justifie surtout les raisons qui motivent la colère des artistes réunis dans ce collectif pour dénoncer le RAMU : « Je suis détenteur d’une carte de Ramu tout comme ma femme. Mais lorsque nous nous sommes rendus à l’hôpital de zone d’Abomey-Calavi pour nous faire soigner, on nous a tout simplement renvoyés en nous expliquant que le Ramu n’est pas encore opérationnel », a confié Stan Tohon avant de dénoncer le modique cachet qu’ils ont dû accepter pour accompagner la campagne de vulgarisation du projet. Pour Stan Tohon, il s’agit, pour les artistes du collectif, de se démarquer de ce « faux projet dans lequel ils ont été naïvement emballés afin d’éclairer la lanterne du peuple qui visiblement semble être trompé ». Selon les précisions qu’il a données, lui et son épouse ne sont pas les seuls à être renvoyés de l’hôpital avec la carte RAMU. « La femme de Nel Oliver a été victime d’une AVC. Détentrice de la carte RAMU, elle a été conduite à l’hôpital, mais elle a été aussi renvoyée. Nel Oliver a dû donc faire face seul aux charges de l’hôpital. Il en est d’ailleurs de même pour plusieurs autres artistes », a témoigné Stan Tohon qui promet faire tout ce qui est de son pouvoir pour faire éclater la vérité sur ce dossier. Les autres artistes auront-ils le courage de le suivre dans ce devoir de vérité ? Les prochains jours nous édifieront.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page