.
.

Le triomphe de la vérité

.

3ème édition du Festival «Dansons maintenant» de la Fondation Zinsou: Le meilleur de la danse contemporaine d’Afrique annoncé pour le 31 janvier


Vues : 2

Festival Zinsou cécileUn nouveau pas franchi ! Et c’est vers les arts vivants de la scène. La Fondation Zinsou qui vient de boucler 10 années d’existence innove. Et c’est  avec la danse. Pas n’importe quelle danse. Il s’agit de la danse contemporaine. Pour ça, sa promotrice, Marie-Cécile Zinsou y consacre tout un festival. Un festival qui est actuellement à sa 3ème édition et qu’elle baptise «Dansons maintenant !». Un événement qui, selon ses explications lors de la conférence de presse qu’elle  a animée mercredi dernier à l’Auditorium de l’Institut français de Cotonou, a pris corps en 2011. Ceci au détour d’une exposition de photographies d’Antoine Tempé au cours de laquelle les visiteurs sont emballés dans un voyage-découverte des danses. Leur enthousiasme face à cette exposition convainc alors Marie-Cécile Zinsou à initier ce festival pour mieux les contenter et les rendre plus accessibles et ce de façon plus vivante, la danse contemporaine. Pour la 3ème fois consécutive, la promotrice du festival tient ce pari. Elle annonce d’ailleurs l’édition 2015 du festival pour le 31 janvier. Et elle promet des spectacles inédits pour le public béninois entre la Place des martyrs et l’Institut français de Cotonou. Sont conviés à cette fête de la danse contemporaine, des danseurs professionnels de la France, du Burkina-Faso, du Sénégal, du Mali et du Bénin. Avec eux, selon les promesses faites par Marie-Cécile Zinsou, les Béninois vivront « le meilleur de la danse contemporaine d’Afrique ». Ceci du 31 janvier au dimanche 8 février 2015. Au programme de ce même festival selon les explications données par sa promotrice, des ateliers de formation ouverts aussi bien aux enfants qu’aux adultes en matière de danse contemporaine. Un expert en la matière est d’ailleurs spécialement invité pour satisfaire gratuitement les attentes des participants. Il faut dire également que, selon les précisions données par Marie-Cécile Zinsou, tous les spectacles prévus dans le cadre de ce festival sont entièrement gratuits et ouverts à tout le monde. Rendez-vous est donc pris pour le 31 janvier prochain à partir de 17 heures 30 minutes à la Place des Martyrs de Cotonou.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page