.
.

Le triomphe de la vérité

.

Projet Paris-Cotonou-Abidjan: Les partenaires satisfaits des exploits de la mairie de Cotonou


Vues : 3

La Renaissance du Bénin doit déjà réfléchir aux diverses stratégies à adopter pour éviter la catastrophe aux prochaines communales

La Renaissance du Bénin doit déjà réfléchir aux diverses stratégies à adopter pour éviter la catastrophe aux prochaines communales

Une mission parisienne d’évaluation, de suivi et d’appui au projet Paris-Cotonou-Abidjan (PCA) s’est entretenue le vendredi 23 janvier 2015 avec les responsables de la municipalité de Cotonou sur les avancées et les réalisations des objectifs contenus dans ce programme. Ces assises qui ont  eu pour cadre la salle de conférence de l’hôtel de ville ont permis également aux participants de diagnostiquer les défis qui restent à relever.

Paris-Cotonou-Abidjan  est un projet de  partenariat entre ces trois principales villes. La mairie parisienne appuie donc les villes  de Cotonou et d’Abidjan dans leurs programmes respectifs de lutte contre les inondations et l’insalubrité. Quelques années après la mise en œuvre de cette initiative, les différentes parties ont jugé utile d’évaluer les efforts qui sont déployés jusque-là et les  résultats  enregistrés dans chacune des villes. Ce fut donc le tour de Cotonou.  Et c’est précisément pour cette raison que les autorités municipales de la capitale économique du Bénin  et leurs partenaires parisiens  se sont retrouvés vendredi en atelier de restitution de PCA dont le thème porte sur « Développement de savoir-faire municipaux dans l’aménagement de zones inondables et insalubres à Cotonou et Abidjan ».  Selon les résultats présentés par Sylvain Berton, directeur des opérations et représentant de Agrisud International, la mairie de Cotonou a fait des prouesses dans l’exécution de ce projet. Le tableau qu’il a présenté  montre clairement que plusieurs sites relatifs à la construction des canaux d’écoulement d’eaux sont réalisés. Il s’agit, entre autres, de la conception d’aménagement des sites pilotes du bassin XX d’Agla et les collecteurs X11 et X9A dans le treizième arrondissement de Cotonou. Tous ces chantiers  exécutés dans les normes ont réjoui la mairie de Paris.  Le directeur des opérations signale, par ailleurs, que le taux d’exécution des projets varie entre 60% à 95 % selon les lots. Anne Sophie Monceau, chef de file du projet PCA a, elle aussi, salué  les efforts déployés par les autorités de la ville de Cotonou pour l’exécution effective des travaux. En ce qui concerne les défis qui restent à relever, le troisième adjoint au maire de la ville de Cotonou Augustin Houessinon, représentant le président-maire, Nicéphore Dieudonné Soglo, a rassuré la mission d’évaluation des dispositions qui sont en train d’être prises pour  atténuer les difficultés d’inondation et d’insalubrité auxquelles les populations de la métropole béninoise sont confrontées.

 Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page