.
.

Le triomphe de la vérité

.

Esigt: Sept ingénieurs géomètres topographes reçoivent leurs parchemins


Vues : 6

La toute première école supérieure privée de formation d’ingénieurs géomètres topographes vient de mettre sur le marché de l’emploi sept (07) ingénieurs géomètres topographes issus de diverses nationalités. Après des années d’études laborieuses assidues suivies d’un stage pratique dans des cabinets d’expertise, les nouveaux ingénieurs ont reçu, hier jeudi 22 janvier à Cotonou, leurs parchemins de fin de formation co-signés par l’Etat béninois.
Boni Arsène, Houmbie Romaric, Orobiyi Charlotte, Houssou Ella, Zountchegbe Aristide et Guitchan Wilfried sont les nouveaux ingénieurs géomètres topographes purs produits de l’Ecole supérieure des ingénieurs géomètres topographes (ESIGT). Selon la directrice de cette école, le Docteur et experte géomètre agréée, Conchita Kèdowidé, l’ESIGT a été créée par feu Bah Constantin, accréditée par l’Etat béninois et ses diplômes sont homologués au niveau national. « Elle fait partie des dix meilleurs établissements privés d’enseignement supérieur au Bénin reconnus par certaines institutions et ONG comme l’ORJ-PED qui lui a même décerné des distinctions honorifiques en décembre 2012 et 2013 ; des distinctions relatives à l’insertion et à l’auto-emploi des cadres formés dans cette école », a-t-elle martelé avec fierté. Abordant ensuite la qualité du travail bien fait ainsi que le devenir des étudiants sortis de cette école, la directrice garantit l’emploi pour tout étudiant détenteur d’un diplôme de l’école. « Le géomètre-topographe sorti de l’ESIGT ne chôme jamais. Les débouchés qui lui sont offerts sont divers, dont la construction de routes, l’assainissement, l’irrigation, le lotissement, l’implantation des bâtiments et autres infrastructures, la géomatique, etc. C’est dire que le géomètre-topographe est l’alpha et l’oméga des travaux d’aménagement du territoire », a-t-elle expliqué. Elle n’a pas manqué de rassurer les autres étudiants sur l’opportunité qu’ont saisi les nouveaux ingénieurs. « Les nouveaux récipiendaires ne doivent pas avoir de souci de débouchés car la profession qu’ils ont embrassée fait partie des métiers porteurs et d’avenir. Tous les récipiendaires sont déjà en stage d’expertise dans divers cabinets. Ils ont, à coup sûr, devant eux, un avenir professionnel radieux comme les nombreux ingénieurs géomètres topographes formés dans cette école », a-t-elle fait savoir. A l’endroit des récipiendaires, le secrétaire général du Conseil national de l’ordre des experts géomètres du Bénin et ancien étudiant de l’Ecole, Arnaud Dognon, les a exhortés à ne pas dormir sur leurs lauriers et de continuer à travailler pour mieux s’appliquer. Après des remerciements dignes du nom au corps professoral ainsi qu’une spéciale dédicace à feu Bah Constantin, les nouveaux ingénieurs ont promis faire un bon usage de leurs diplômes et ouvrir leurs propres cabinets. Pour faire plus de diplômés dans la filière, la directrice générale de l’école, le Docteur Conchita Kèdowidé a invité les jeunes diplômés à s’y inscrire pour se spécialiser dans cette branche de formation.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page