.
.

Le triomphe de la vérité

.

Claude Kpaki, secrétaire général des Dragons Fc: «Le championnat en cours doit être bien organisé »


Vues : 5

Claude KpakiAprès le long retard, le démarrage du championnat national de 1ère division de la Ligue de football du Bénin a été effectif. Les secrétaires généraux des clubs ont alors poussé un ouf de soulagement. C’est le cas de Claude Kpaki des Dragons Fc qui déplore ce retard et invite au respect du calendrier.

L’Evénement Précis : Après plusieurs reports, le championnat a finalement repris. Vos sentiments ?

Claude Kpaki : D’entrée, je voudrais formuler mes vœux de bonne et heureuse année à l’endroit de tous les Béninois, particulièrement aux sportifs. Je leur souhaite une année sportive réussie ; la santé, le bonheur et la paix. Revenant à la question que vous m’avez posée, je voudrais franchement vous dire que c’est une bonne chose de finalement commencer le championnat après la longue attente. Une attente due au fait que nous sommes dans un contexte où aucune initiative n’est pérenne. Sinon, comment comprendre que dans un pays où on aime le football, nous soyons encore à rechercher nos marques. Ce n’est pas normal que nous n’ayons pas une périodicité d’activités très claire. Un championnat finit et on ne sait pas quand un autre va reprendre. Ce sont des choses qui perturbent et dérangent les dirigeants de clubs dans les prises de dispositions pour la préparation de la saison suivante. C’est déplorable. Mais, on y peut rien. Pour réparer cet état de chose, il va falloir une bonne politique de gestion du sport dans laquelle sont définies clairement les activités des institutions qui gèrent le sport en général et le football en particulier. Ailleurs, je veux citer la France, par exemple, dès qu’un championnat finit, on sait quand le suivant va commencer. Et cela n’est pas remis en cause, même quand les responsables de la ligue de football professionnel et de la fédération française de football ne sont pas en de bons termes. Donc, il va falloir que nous allions dans ce sens en copiant ce qui se fait de bon, afin que l’organisation de notre championnat soit régulière et ne soit plus à la merci des sauts d’humeur, des problèmes de personnes et des intérêts égoïstes. Ainsi, nous allons finir avec l’improvisation.

La tenue des matches de la première journée du championnat a été effective. Votre club en a profité pour décrocher sa première victoire de la saison. Apparemment, les Dragons n’ont pas été très perturbés dans leur préparation ?
On ne peut pas dire que les Dragons n’ont pas été perturbés. Vous savez, il y a des formalités qu’il faut remplir, des dispositions à prendre dont le recrutement des joueurs, la tenue des stages de préparation de l’équipe. Nous n’avons pas eu suffisamment du temps pour cela, vu que le début du championnat était reporté plusieurs fois au point où on était plus sûr de rien. Chaque fois que le début du championnat est reporté, on mettait aussi en veilleuse nos dispositions, histoire d’éviter les gâchis. Donc, le fait d’avoir remporté notre premier match à Agonlin ne signifie pas que nous n’avons pas eu des difficultés dans la préparation.

Et quelle lecture faites-vous de cette rencontre ?
Au plan sportif, j’ai remarqué que les deux équipes ont montré de belles choses. Elles se sont biens défendues. Mais à l’arrivée, c’est l’expérience qui a pris le dessus. Vous ne restez pas sans savoir que la Jeunesse Sportive d’Agonlin vient d’être promue. C’est un bon début. Nous espérons que les automatismes se mettront vite en place afin que notre équipe (‘‘Les Dragons’’) puisse renouer avec le titre, c’est-à-dire, terminer championne. Maintenant, au plan de l’organisation pratique, en dehors de l’état de l’aire de jeu qui est un peu à déplorer, je n’ai pas connu des faits qui pouvaient causer du tort à la rencontre. Les forces de l’ordre ont été là, le public aussi était discipliné. Bref, le match s’est déroulé dans une bonne ambiance. Espérons que cela se poursuive pour les rencontres à venir.

Avez-vous le sentiment que ce championnat sera mieux que les précédents ?
Tout ce que je sais, c’est que nous devons garder espoir que les choses s’améliorent. A défaut d’être très bien, il faut que ce championnat finisse en beauté et donne suite sans longue attente à un autre. C’est par là que nous pouvons améliorer la qualité de notre football.

Votre regard sur la tenue de la CAN ?
Pour un pays qui n’était pas prévu pour abriter cette compétition, je pense que la Guinée équatoriale est à féliciter. Je lui tire un coup de chapeau pour ce que j’ai vu jusque-là en ce qui concerne les rencontres qui sont d’un bon niveau, les infrastructures et l’ambiance sur les stades. Franchement, c’est un début réussi et je souhaite que cela se poursuive jusqu’à la fin du tournoi.

Propos recueillis par Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page