.
.

Le triomphe de la vérité

.

Vœux du nouvel an à la mairie de Cotonou: Nicéphore Soglo congratule 39 agents admis à la retraite


Vues : 1

Réunis dans la cour de l’hôtel de ville de Cotonou, conseillers municipaux et agents des collectivités locales de Cotonou ont présenté leurs vœux de nouvel an au président-maire, Nicéphore Dieudonné Soglo, et adressé leurs félicitations aux agents admis à faire valoir leur droit à la retraite. La cérémonie, fort simple, a eu lieu le vendredi 09 janvier 2015 où le président-maire est revenu sur la question du transfert des compétences et celle de la propreté de la ville de Cotonou.

Deux événements en un. Souhaiter les vœux au président-maire Soglo et remercier les 39 agents municipaux pour le service rendu à la commune de Cotonou et à la nation. C’est la substance de la cérémonie qui a connu la participation des parents des retraités et des responsables à divers niveaux de la mairie de Cotonou. A en croire le directeur des ressources humaines, Jude Azakpo, l’année 2014 n’a pas été qu’émaillée de difficultés, mais également des réalisations ont été enregistrées. Aussi, a-t-il fait un bilan global de la gestion de l’année écoulée, énuméré les différents problèmes auxquels a été confrontée la municipalité et fait des projections pour la nouvelle année. Suite à cela, les 39 agents admis à faire valoir leur droit à la retraite ont été présentés à l’assistance et, à tour de rôle, ont reçu des mains du président-maire de la ville de Cotonou, leurs attestations de félicitation. Adam Soulé, porte-parole des retraités, à son tour, a dit au nom de ses collègues, toute sa joie pour cette cérémonie organisée en leur honneur. Il a invité les jeunes agents en fonction à s’armer de courage et à faire leur travail avec abnégation.

La question du transfert des compétences et de la subvention de l’Etat

Le président-maire, Nicéphore Dieudonné Soglo, a axé son intervention sur la problématique du transfert des compétences et la subvention de l’Etat accordée aux communes. Après avoir remercié ses employés pour leurs bons vœux, le maire a laissé entendre que le Gouvernement abuse de la commune de Cotonou. « Le marché de Dantokpa n’a toujours pas été confié à la mairie de Cotonou comme ce fut le cas dans les autres pays de la sous- région. Le Gouvernement vole nos sous et refuse de mettre à notre disposition les moyens nécessaires pour la salubrité de la ville », a-t-il fustigé. Il a donné l’exemple des municipalités de Dakar au Sénégal et de Ouagadougou au Burkina Faso qui reçoivent dix milliards de francs Cfa chaque année de la part du Gouvernement pour la propreté de la ville. Le président-maire a exprimé son ras-le-bol face à cette situation et mis en garde ceux qui critiquent et disent des contre-vérités dans les médias sur la mairie de Cotonou. Il a remercié du fond du cœur les agents qui sont admis à faire valoir leur droit à la retraite.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page