.
.

Le triomphe de la vérité

.

A la fin de leur dernière session extraordinaire: Les administrateurs du Bubedra entre satisfaction et regrets


Vues : 0

Un bilan satisfaisant mais aussi des points majeurs de regrets. C’est ce qu’on peut retenir de la dernière session extraordinaire des administrateurs du Bureau béninois du droit d’auteur et des droits voisins (Bubedra). Une session extraordinaire qui vient clôturer leur mandat au sein de cette institution et qui s’est déroulée à la salle de Conférence du Bubedra, vendredi dernier. En parlant des points de satisfaction relevés par le Directeur du Bubedra, Innocent Assogba, on note, entre autres, l’opérationnalisation du site w.w.w.bubedra.com, la mise en service de l’agence régionale Mono-Couffo du Bubedra depuis janvier 2014, la mise à disposition de l’institution par l’Etat, d’un cabinet pour la certification des comptes de l’institution de 2010 à 2012. Ceci pour, aux dires du Directeur général, accéder à la recommandation des administrateurs de rendre clairs les comptes du Bubedra. Outre ces actions, Innocent Assogba a également noté les dispositions prises pour le relèvement du taux de perception des redevances du Bubedra. Dans ce cadre, il a mentionné la transmission du dossier de révision des contrats signés avec les GSM pour l’exploitation des œuvres artistiques béninoises. On retient dans ce même registre, la sensibilisation opérée par le Bubedra à l’endroit des prestataires de sonorisation et des Disques Jockers afin qu’ils reversent au Bubedra, comme l’exige la loi, leurs redevances. Il y a également, selon les explications du DG/Bubedra, le renforcement des capacités des agents percepteurs de l’institution et la visite d’échanges d’expériences de ces derniers à leurs homologues du Burkina-Faso. L’autre point majeur relevé par le Directeur du Bubedra à cette séance reste les actions engagées grâce à l’appui des administrateurs et qui ont permis de retirer définitivement, l’autorisation accordée par l’Etat au CBACCEM. Sur le plan de la lutte contre la piraterie, plusieurs milliers de CD piratés ont été arraisonnés et incinérés aux dires de Innocent Assogba.

Donatien GBAGUIDI

Les chantiers ouverts et les regrets
Selon le point fait par le Directeur général du Bubedra, deux principaux chantiers sont actuellement ouverts pour renforcer les capacités financières de l’institution. Le premier, c’est la mise en œuvre de la gestion collective des droits voisins. Le second, c’est la perception des redevances pour copie privée. Sur ce point précisément, Innocent Assogba a fait observer qu’une rencontre a été faite entre les opérateurs économiques, le Bubedra et les douaniers, laquelle a permis de retenir un taux pour la perception desdites redevances. Le projet de décret qui permettra d’opérationnaliser ce chantier est d’ores et déjà déposé sur la table du président de la République. Et c’est pourquoi il lance un appel au chef de l’Etat afin que le décret soit pris à temps pour améliorer les conditions de vie des sociétaires du Bubedra. Après lui, le président du Conseil d’administration, Eric Thossou, satisfait du travail abattu par ses collègues, a néanmoins soulevé quelques points de regrets. Il y a surtout la question récurrente, selon ses explications, de la pénurie du personnel qualifié pour le Bubedra, notamment, les agents percepteurs qui sont seulement 16 au total dont un seulement pour la commune d’Abomey-Calavi, la 2ème la plus peuplée du Bénin après Cotonou. Il a alors invité le Gouvernement à doter le Bubedra d’agents qualifiés afin qu’il mène au mieux ses actions. Il n’a surtout pas manqué d’exprimer son regret quant au manque de soutien du Ministère de la Culture pour la restauration de l’autorité du Bubedra. Il est à noter qu’à cette session, il a également été question des préparatifs des élections des nouveaux administrateurs et l’examen des règles particulières y afférentes.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page