.
.

Le triomphe de la vérité

.

Ministère du Commerce : Deux containers de produits alimentaires avariés arraisonnés au Port de Cotonou


Vues : 5

A l’approche des fêtes de fin d’année, nombre de commerçants indélicats s’adonnent à des pratiques malsaines en livrant aux usagers des marchés et boutiques des produits avariés. C’est donc pour traquer ces commerçants que le directeur général adjoint du commerce intérieur, Woroucoubou Habibou,  en compagnie de la directrice de la concurrence et de la lutte contre la fraude, Louise Sènou Mênou, a effectué hier, mercredi 17 décembre, une descente inopinée dans certains marchés et supermarchés. L’objectif étant de saisir les produits impropres à la consommation. L’opération visait aussi à  sensibiliser les commerçants ainsi que les consommateurs. Au terme de la moisson, plusieurs saisies ont été opérées et des procédures d’amendes enclenchées. Une importante saisie a été opérée au Port autonome de Cotonou sur des produits alimentaires de deux containers  et dont les dates de péremption sont dépassées. Grâce à la vigilance de l’équipe de l’Unité mixte de contrôle des containers (UMCC), des douanes et des autres responsables du Port, la délégation du Ministère a réussi à  mettre la main sur deux containers chargés de farine complément alimentaire entrant dans la fabrication du pain. Il s’agit de farine en mélange d’enzyme et de vitamine C pour pain. Les containers ont été ouverts et les contrôles nécessaires ont révélé, pour les produits, des dates de péremption remontant à juillet 2014. Toute chose qui prouve que ces produits sont avariés depuis six mois alors que la société importatrice s’apprêtait à les déverser sur le marché. Les formalités judiciaires sont faites et les dispositions sont prises, selon les responsables en charge du contrôle des containers au port ainsi que les cadres de la Direction générale du commerce intérieur du MICPME, pour que ces produits soient purement et simplement détruits et les auteurs de ce commerce punis selon la loi. Ayant œuvré pour la réussite de cette opération, le commissaire à l’UMCC, Joseph Assongba, a déploré le comportement des commanditaires.  Pour lui,  rien ne vaut la vie et surtout la santé qui la conditionne. C’est ainsi qu’il a invité les populations à se joindre aux autorités à travers des dénonciations pour soutenir la  lutte contre les produits frelatés et avariés. Ne pouvant rester indifférent à cette prouesse, Hermann Mêton, un responsable d’association de consommateur, a salué les efforts fournis et souhaité que le cap soit maintenu afin de toujours anticiper sur les actes des commerçants indélicats qui mettent en danger la vie des populations. Quant au Directeur Général adjoint du commerce intérieur,  Woroucoubou Habibou, il a invité la population à la vigilance devant l’appât des produits moins chers de qualité douteuse qui inondent les marchés en période de fête de fin d’année. Par ailleurs, d’autres lieux ont été visités, il s’agit, entre autres, du Supermarché du pont, du supermarché BSS, du centre commercial chinois, du marché Dantokpa.  Dans l’ensemble, l’opération s’est bien déroulée. Selon les explications de la directrice de la concurrence et de la lutte contre la fraude, Louise Sènou Mênou, qui a rappelé au terme du périple le caractère inopiné et continu des opérations de contrôle sur le terrain.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page