.
.

Le triomphe de la vérité

.

Colloque international sur le numérique à Beyrouth: L’ISMA de Marcellin Zannou change l’image du Bénin à l’étranger


Vues : 10

Une délégation de l’Institut supérieur des métiers de l’audiovisuel (ISMA) conduite par le colonel Marcellin Zannou a participé les jeudi 4 et vendredi 5 décembre à un Colloque international à Beyrouth au Liban. C’est une initiative de l’Institut d’études scéniques, audiovisuelles et cinématographiques (IESAV) de l’Université Saint Joseph, l’un des partenaires de taille de l’ISMA.
« Penser le numérique ». C’est le thème central autour duquel ont été articulées les activités du colloque international de Beyrouth au Liban. Pour ce qui est de la  cérémonie d’ouverture, elle a été présidée par le recteur de l’Université Saint Joseph, le Révérend Père Salim Daccache qui a prononcé le discours d’ouverture du colloque. Ainsi, composée des professeurs Ascension Bogniaho et Samuel Fagbédji, diplômés de l’ISMA, la délégation conduite par le colonel Marcelin Zannou a participé activement aux activités de ce colloque. C’est d’ailleurs ce qui justifie la communication portant sur ‘’la société béninoise et le numérique ; enjeux et défis’’ qui a été  présentée par le professeur Bogniaho de l’Université d’Abomey-Calavi, président du Conseil scientifique et pédagogique de l’ISMA. Beaucoup d’autres communications ont meublé ce colloque. Il s’agit, entre autres, de l’ingénierie philosophique de Carnap à Berbers-Lee, présentée par le professeur Alexandre Monnin, chercheur, Inria et conseiller au Ministère de la Culture (France) ; ‘’Du numérique comme outil de sociabilité’’ présenté par le professeur Driss Ablali de l’Université de Lorraine (France) ; ‘’D’une philosophie du Web’’ présentée par Tatiana Menassa, étudiante à l’USJ, C.E.M.A.M Web Science, (Liban) ; ‘’Des usages aux représentations du numérique chez les étudiants algériens’’ présentée par le professeur Hadj Miliani, Université de Mostaganem (Algérie) ; ‘’Le cinéma numérique, une nouvelle renaissance’’ présentée par le professeur Elie Yazbek de l’Université Saint Joseph de Beyrouth ; de  ‘’Penser le numérique dans la lignée de Shakespeare, de Macbeth à la tempête’’ présentée par le professeur Emérite Eliane Chiron, Paris I Panthéon-Sorbonne (France). Il n’est pas superflu de mentionner que l’Université Saint Joseph de Beyrouth a été fondée en 1875 par les Pères Jésuites. Elle célèbre en 2015, ses 140 ans d’existence. ‘’Le numérique aux origines d’une renaissance arabe’’ est également l’une des communications présentée par le Professeur Yves Gonzalez de Quijano de l’Université Lyon 2 (France). Les autres thèmes abordés concernent, notamment, les outils pour un meilleur passage de l’analogique au numérique. Il est important de rappeler que le colloque a été soutenu par l’Agence universitaire de la Francophonie, l’Institut Français de Beyrouth, Keeward, Lia Insurance et la Bank Audi.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page