.
.

Le triomphe de la vérité

.

Campus africain de l’image et du son: L’ISMA sort 103 nouveaux cadres pour l’audiovisuel


Vues : 3

La cérémonie consacrée à la remise officielle de parchemins de fin de formation aux étudiants de l’Institut supérieur des métiers de l’audiovisuel (ISMA) dirigé par son président-fondateur, Marcelin Zannou, s’est déroulée le vendredi 28 novembre dernier à Majestic sis au quartier Cadjèhoun à Cotonou. C’était en présence d’un parterre de personnalités, de parents et amis ainsi que du corps enseignant de l’établissement.
« Le diplôme ne vaut que ce que vaut son titulaire ». Toute la cérémonie ayant officialisé l’aptitude professionnelle des étudiants  de l’ISMA livrés vendredi sur le marché de l’emploi se résume à cette phrase du parrain de la promotion, le professeur Serge Théophile Balima,   directeur de l’Institut panafricain d’études et de recherches sur les médias, l’information et la communication (IPERMIC) de l’université de Ouagadougou. Une personnalité du monde de l’audiovisuel qui a rehaussé la solennité de cette cérémonie par sa présence à l’instar d’éminents professeurs tels que Emmanuel Sanon,  président des cinéastes du Burkina Faso,  Clément Tapsoba,  responsable au FESPACO, Komou Abalotu Kpachidi, cinéaste togolais, spécialiste des effets spéciaux. Ils sont au total, 103 cadres professionnels  que l’ISMA vient de mettre sur le marché de l’emploi et qui contribueront, à coup sûr, à l’amélioration de la qualité des productions du secteur de l’audiovisuel et du cinéma en Afrique.
Ils ont reçu leurs parchemins dans sept différents secteurs, à savoir, le Diplôme universitaire de technologie audiovisuelle (DUT/AV) pour la 6éme promotion,  de Licence professionnelle en réalisation et de Licence professionnelle en journalisme audiovisuel pour la 5ème promotion, de Licence professionnelle audiovisuelle pour la  4ème promotion,  de Master professionnel des métiers de l’audiovisuel, de Master professionnel en réalisation et de Master professionnel de journalisme pour  la 2ème promotion. Parmi les heureux récipiendaires, on peut citer Jémima Catrayé, Francis Zossou, Marc Tchanou et Dangou Zato Loukiatou de l’Office de radiodiffusion et télévision du Bénin (ORTB).

L’ISMA reconnaissant envers ses meilleurs étudiants

Au cours de la cérémonie, les films produits par les apprenants au cours de l’année ont été diffusés. A cette occasion, les meilleurs déjà sélectionnés par le jury présidé par le professeur Elire  Yasberk ont été primés. C’est alors que le film ‘’Avo, le rituel’’ réalisé par l’étudiant Olivier Lédjigbo a retenu l’attention et s’est imposé par sa qualité technique en remportant quatre (04) prix sur les huit prévus. Ce seul film a décroché le prix de la meilleure image, du meilleur montage, de la meilleure interprétation féminine et de la meilleure réalisation. Pour la représentante des récipiendaires,  Honorine Adjala, cette promotion qui vient ainsi d’être libérée est spéciale. « L’ISMA est un carrefour de compétences et d’expériences avérées », a-t-elle déclaré pour décerner le satisfecit à l’institut au nom de ses promotionnaires. Et à en croire le président-fondateur de l’ISMA, Marcelin Zannou, l’établissement n’est pas encore au bout de ses rêves. Un projet de construction d’un campus de tournage et de réalisation de films à l’image d’Hollywood est en vue pour être érigé très bientôt dans la ville de Dassa Zoumé. Il faut préciser qu’au cours de la même cérémonie, le jury international ayant étudié les dossiers du premier appel à projet de la Fondation pour le soutien à l’industrie cinématographique et audiovisuelle (FOSICA) a rendu son verdict. Son choix s’est porté sur  le projet du diplômé Essè Ayéman Aymar qui sera financé par la fondation.

Teddy GANDIGBE

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page