.
.

Le triomphe de la vérité

.

Gigantesque mobilisation politique du ministre de la Défense dans le Borgou : Robert Yarou draine du monde à Ina et Guessou pour Boni Yayi


Vues : 3

Le ministre de la Défense nationale, Robert Théophile Yarou a répondu dimanche dernier à l’appel des jeunes d’Ina. A l’occasion du géant meeting qu’ils ont organisé à l’école primaire publique de Guessou, ils ont exprimé de vive voix, leur fidélité à leur leader Robert Yarou et, à travers lui, au président de la République. Fortement mobilisés pour la circonstance, à la tribune officielle, les intervenants n’ont pas tari de mots pour dire tout le bien qu’ils pensent du ministre de la Défense. « Le ministre de la Défense est un intellectuel discret, effacé, mais d’une efficacité redoutable », ont-ils clamé haut et fort. Et son choix par Boni Yayi pour participer à la gouvernance du pays les conforte davantage. C’est pourquoi ils ont profité de l’occasion pour remercier le chef de l’Etat et lui renouveler le soutien inconditionnel des populations d’Ina. Les jeunes ont surtout exhorté le ministre de la Défense à la sérénité face aux assauts de ses détracteurs qui multiplient vainement leurs stratégies pour acheter leur conscience à coups de billets de banque à travers mensonges, manipulations et démobilisations.

Le déchainement des passions à Ina
Après Guessou, les jeunes d’Ina ont également reçu M. Yarou. Et pour la circonstance, la mobilisation était particulièrement grande. A sa descente ce lundi à Ina, les passions se sont déchainées. Jeunes, femmes, vieux ont accouru vers l’invité d’honneur de la jeunesse d’Ina. Tous visaient un seul but : toucher celui qu’ils appellent le véritable leader d’Ina. Et pour respecter la tradition, sous l’escorte des jeunes, visiblement très satisfaits de cette visite, Robert Théophile Yarou et sa suite ont été conduits vers le chef de terre. Avec un accueil triomphal, digne d’un prince, la doyenne d’âge, la gardienne de la tradition a prié pour le chef de l’Etat et pour son ministre de la Défense. Après cette étape, formant une file indienne derrière le ministre sur leurs motos, les jeunes ont conduit leur leader vers l’Iman de la localité qui a rassuré son hôte de son soutien spirituel. Dans une ambiance très détendue, Robert Théophile Yarou a échangé avec les populations. Un acte qui a particulièrement ému tout le monde. C’est pourquoi les populations ont fini par lancer un appel solennel aux détracteurs du ministre de la Défense. On retient globalement de leurs propos que le ministre Yarou est le leader incontournable d’Ina. Quiconque pense donc le contraire, selon eux, est un traitre, un qualificatif qui, disent-ils, « n’existe pas dans le vocabulaire du peuple Baatonu ». En réponse, le ministre de la défense les a rassurés de sa disponibilité à leurs côtés et promis revenir chaque fois que le besoin se fera sentir.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page