.
.

Le triomphe de la vérité

.

Zone Franche Industrielle de Sèmè-Podji: Françoise Assogba encourage les industries installées


Vues : 18

Les trois  (03) industries de transformation installées sur le site de la Zone Franche Industrielle de Sèmè-Podji ont reçu la visite de la ministre de l’Industrie, du Commerce et des petites et moyennes entreprises (MICPME), Françoise Assogba, hier jeudi 16 octobre. Elle était accompagnée de son cabinet. A cet effet,  la délégation a  visité la société Alpha Bénin, la société Huangyu Bénin spécialisée dans la sidérurgie pour la fabrication de fer à béton et dont les potentialités en matière d’emplois sont de 300 et la Société Dongaco, un complexe industriel.  La première société ayant reçu la ministre est Alpha Bénin. Après avoir présenté les conditions d’installations et surtout de fonctionnement de leurs unités de production,  c’est Franck Akanni, directeur des ressources humaines qui a salué la sollicitude du Gouvernement vis-à-vis des acteurs engagés dans la production industrielle au Bénin. Ensuite, Françoise Assogba est allée s’imprégner des difficultés d’alimentation en énergie électrique adéquate auprès de la société Huangyu. En réponse, la ministre a assuré d’une solution dans un cadre de discussion  à définir, étant entendu que les installations de la sous centrale électrique sont prêtes et qu’il ne reste qu’à s’entendre sur les bases devant aboutir aux travaux de câblage et de raccordement. Au niveau de la troisième société, un complexe industriel dénommé ‘’Société Dongaco’’, qui ne manque pas aussi de problèmes, l’autorité ministérielle entend mettre du sien pour la mise en œuvre rapide de solutions durables. Pour le moment, la Société Dongaco continue ses installations pour la production de textiles, d’huiles alimentaires, de détergent et savon,  de pâte à papier, de jus de fruits et autres boissons. Lors de ce périple, la ministre a également contrôlé la sous centrale électrique. En attendant que les travaux de câblage soient finalisés pour le bonheur des entrepreneurs qui en expriment déjà le besoin, elle a souhaité que les efforts soient déployés par l’agence de gestion de la ZFI afin d’optimiser les investissements de l’Etat dans le sens de la disponibilité énergétique ; condition nécessaire à l’essor industriel tant recherché.

L’engagement du Gouvernement

A la suite du point fait par la délégation, c’est le coordonnateur du Programme  de viabilisation des Zones franches et sites industriels,  Serge Ahouansou qui a qualifié  la descente de l’autorité comme le gage de l’engagement du Gouvernement  à donner au site tous ses atouts. Pour la ministre Françoise Assogba, point n’est besoin de rappeler l’importance des industries dans le développement d’un pays. C’est donc à juste titre qu’elle s’est rendue sur place pour apprécier ce qui se fait et surtout apporter son soutien aux promoteurs des sociétés installées et qui, pour certains, produisent déjà. La ministre de l’Industrie n’a pas caché son satisfecit face surtout à tout investissement opéré par le Gouvernement ces dix dernières années qui a abouti à la viabilisation à plus de 43%  des 230 hectares. << Le Gouvernement ne peut jamais vous abandonner, car partout où nous passons, nous continuons d’inviter et d’encourager les investisseurs à venir chez nous >>, a indiqué la ministre avant d’insister qu’il n’est pas question de s’arrêter en si bon chemin. Elle a plaidé surtout pour la mise en place si elle n’existe pas encore, d’un cadre de coordination des installations sur la ZFI afin de minimiser les difficultés liées aux problèmes administratifs et autres que rencontrent les promoteurs. Précisons que le site de la zone géographiquement délimitée de Sèmè-Podji occupe une superficie de 230 hectares et est divisée au sens du décret N°2013-325 du 26 août 2013, en deux zones ; l’une de 162 hectares est dédiée à la zone industrielle de Sèmè-Podji et l’autre de 67 hectares à la zone franche  industrielle. Ce site a fait l’objet de viabilisation à hauteur de 43,75%.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page