.
.

Le triomphe de la vérité

.

Echanges avec le syndicat de la Sodeco: Idrissou Bako satisfait les doléances des agents


Vues : 1

Déterminé à gagner le pari de l’égrenage de la campagne cotonnière 2014-2015 à l’instar des deux autres, le coordonnateur des usines de la Société de Développement pour le Coton (Sodeco), Idrissou Bako a échangé mardi dernier avec le Syndicat des usiniers en vue du succès de son activité. La délégation du Synatra-Sodeco venue de toutes les usines du Bénin et conduite par son secrétaire général, Gaudens Zannou a eu une séance de travail à la salle de conférence de la Sonapra avec le coordonnateur avant le démarrage de l’égrenage du coton d’ici mi-novembre prochain. Deux points étaient inscrits à l’ordre du jour mardi dernier. Primo, les dispositions à prendre pour la réussite de l’égrenage 2014-2015 et enfin se pencher sur les différents émoluments et primes à percevoir par les usiniers de la Sodeco pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Entouré de certains cadres techniques, Idrissou Bako a remercié ceux qui ont effectué le déplacement pour cette séance qui permettra de mieux s’imprégner des réalités auxquelles les agents de la Sodeco sont confrontés et qui sont susceptibles d’enrhumer ou de porter préjudice à l’égrenage. S’agissant de la révision des égreneuses dans les usines, le problème ne se pose plus et le constat a été fait lors de sa dernière tournée à Parakou et Bembèrèkè, a déclaré le coordonnateur Idrissou Bako. Juste un peu plus de suivi et d’engouement de la part des agents et d’ici le 1er novembre ou au plus tard le 15, certaines usines doivent démarrer en attendant que les  autres ne suivent progressivement. Une décision qui a reçu aussi l’assentiment du bureau directeur du Synatra-Sodeco. En ce qui concerne l’amé¬lio¬ra¬tion de leurs condi-tions de  vie et de tra¬vail, de nouvelles dispositions ont été prises de commun accord pour le payement des émoluments et avantages à eux alloués par la coordination avec à sa tête Idrissou Bako pour une reconnais¬sance du tra¬vail effec¬tué par les usiniers. Pour Gaudens Zannou, Sg de Synatra-Sodeco, cette séance a conduit à chan¬ger le rap¬port au tra¬vail  par une impli¬ca¬tion reconnue des agents. Ce dernier a salué ce droit d’expres¬sion avec le coordonnateur des usines de la Sodeco pour l’orga¬ni¬sa¬tion de leur tra¬vail et de ce dia¬lo¬gue social qui pré¬va¬ut toujours. Très rassuré, le SG du Synatra-Sodeco a  déclaré que « la qua¬lité de vie au tra¬vail sera amé¬lio¬rée si les condi¬tions dans les¬quel¬les les sala-riés exer¬cent leur tra¬vail évoluent posi¬ti¬ve¬ment, avec notam¬ment, la reconnais-sance d’une capa¬cité à s’expri¬mer».

CELL.COM/ Sonapra

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page