.
.

Le triomphe de la vérité

.

Démarrage prochain de l’enregistrement complémentaire: Les opérateurs Lépi attendent encore près de 3.500.000 citoyens


Vues : 1

Près de 3.500.000 de citoyens pourraient encore être appelés à revenir devant les opérateurs que le Conseil d’orientation et de supervision de la Lépi (Cos-Lépi) déploiera à nouveau sur le terrain. Ceci, dans le cadre de la phase de l’enregistrement complémentaire qui démarre très bientôt. La nouvelle a été annoncée par le président du Cos-Lépi, Sacca Lafia,  à l’occasion de la visite de travail effectuée hier dans les locaux de cette institution par le ministre en charge des relations avec les institutions, Gustave Sonon. Pour Sacca Lafia, le très probable appel à ce grand nombre d’électeurs vise à rendre la Lépi plus fiable, pour éviter toutes nouvelles contestations quand elle sera définitivement livrée.  La lecture optique, étape ayant suivi l’audit participatif, étant bouclée depuis peu, des travaux de consolidation des résultats s’intensifient  en ce moment. Ils sont au total, 6.545.000 environ de  citoyens enregistrés. Il reste qu’il y a encore plusieurs doublons notés, selon le président du Cos-Lépi.   Si les données de la  moitié du total des Béninois  pris en compte ont été traitées, qu’il s’agisse des enregistrements de 2010 ou de 2014, l’autre moitié, est donc encore attendue sur le terrain. Pas pour aller se faire enregistrer de nouveau mais  pour enlever lesdits doublons.  La date  avancée hier par le président du Cos-Lépi pour démarrer l’étape de l’enregistrement complémentaire est le 03 novembre 2014, à moins d’un nouveau report.  Mais, il faut aussi compter avec d’autres aléas, à le croire. « Il y a beaucoup de variables. Nous devons aller sur le terrain pour 10 jours encore. En saison des pluies, actuellement, il y a  des voies difficiles d’accès. Et comprenez que nous devons amener  des ordinateurs jusqu’au dernier village du Bénin, environ à 900km de Cotonou.  Il faut pouvoir les emporter sur les lieux, les ramener ici pour le traitement des nouvelles données. C’est donc difficile  de donner des rendez vous avec  des dates précises, mais, nous autres, avons planifié de sorte que vers la mi-décembre, on pourra  avoir la liste électorale,  si tout se passe tel qu’on  aura prévu »,  a toutefois rassuré Sacca Lafia.

Christian Tchanou

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page