.
.

Le triomphe de la vérité

.

Religion: L’église de Banamè dénonce l’acharnement du Ministère de l’Intérieur


Vues : 2

C’est à travers  un communiqué de presse signé du Cardinal Jean  Viatonou,  le secrétaire pontifical de l’Eglise de Banamè, que les fidèles ont dénoncé l’acharnement du gouvernement, par le biais de son ministère de l’intérieur, contre leurs actions.  Et là dessus,  une mise en garde a été adressée aux commanditaires. Ils en ont profité pour appeler à la  sauvegarde de la paix dans le pays.
S’appuyant sur le message radio N° 139/MISPC/DC/SGM du 11 Août 2014, signé de M. François HOUESSOU et envoyée à tous les préfets de département, un communiqué de presse de « la Très Sainte Eglise de Jésus Christ de Banamè » affirme que le ministère de l’intérieur a ordonné aux préfets de saccager ses biens. Le Secrétaire Pontificale Son Em. Jean Cardinal VIATONOU affirme qu’il existe un plan d’assassinat  contre les  dignitaires de son église.   « Nous voudrions demander à toutes les forces de défense et de sécurité qui seront à charge de cette mission anticonstitutionnelle (puisque l’article 19 de la constitution du 11 décembre 1990 le leur interdit) de bien vouloir se munir de la Loi qui leur permettrait de violer l’intégrité physique et de propriété de plus de trois millions de béninois »,  indique le communiqué. Et d’ajouter : « La République du Bénin appartient à tous les béninois y compris le premier magistrat du pays, M. Thomas Boni YAYI. En conséquence tous les béninois sont en devoir de protéger et de préserver par tous les moyens légaux la paix mais surtout le seul gage républicain du contrat social qui donne vie aux Institutions de la République, la Constitution du 11 décembre 1990. »

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page