.
.

Le triomphe de la vérité

.

Assomption de la Vierge Marie: Parfaite de Banamè célèbre les 3 ans de son église


Vues : 6

La montée de la Vierge Marie vers les cieux connue sous le nom d’Assomption  a été célébrée dans une liesse populaire à Banamè le vendredi 15 août dernier. Et pour cause, cette fête coïncidait avec le 3ème anniversaire du retour de Parfaite, l’Esprit Saint à Banamè et de la création de la mission de la Très Sainte Eglise de Jésus-Christ de Banamè. Plusieurs  activités faites de prières, de jeûne et de procession ont été exécutées et couronnées par l’ordination de neuf nouveaux prêtres.

Du 10 au 17 août dernier, les lieux saints de la congrégation religieuse appelée « Sovidji » étaient noirs de monde. Venus des quatre coins du Bénin et au-delà des frontières béninoises, les ‘’Daagbovi’’ ont magnifié le Seigneur avec des chants, danses tout en se servant des paroles de la Bible. Le clou des cérémonies a été la messe  de samedi dernier officiée par le Pape Christophe XVIII en présence de l’Esprit Saint, des cardinaux, évêques et diacres de la congrégation de la très sainte église de Jésus Christ de Banamè. Dans son homélie, le Pape Christophe XVIII a dressé le parcours de la mission de la très sainte église de Jésus-Christ de Banamè qui a connu ses débuts en 2009. « Elle a fait du chemin, car de dix-huit (18) célébrants au départ de la mission, il y a eu l’ordination de cinquante-huit (58) au début de cette année 2014 et neuf (09) sont en attente d’être ordonnés »,  a laissé entendre le vicaire de Daagbo. Nous sommes là pour le peuple de Dieu et non pour nos intérêts personnels, a-t-il lancé en direction des fidèles. « Le moment venu, vous allez laisser tout l’or de ce monde, tout le bonheur et vous partirez…, car le Seigneur a dit : «  ma royauté n’est pas de ce monde… » Daagbo n’est pas l’injustice, Daagbo est amour et miséricorde…»,  a ajouté le célébrant. Il a donné quelques conseils aux diacres qui ont été consacrés prêtres à l’issue de la célébration. « … Soyez des prêtres honnêtes, sérieux, sages et prudents…vous devez faire le travail pour lequel vous êtes investis au vu de tout le monde et non dans des lieux cachés… Aucun bureau de prêtre n’est dans une chambre de passage encore moins à l’intérieur d’une boîte de nuit… Soyez des modèles du peuple », a-t-il martelé. Il s’en est suivi l’engagement ferme des nouveaux prêtres de servir dignement le ministère du Christ, l’imposition des mains et enfin le mot de remerciement du représentant des nouveaux prêtres. On retiendra que les dignitaires de la nouvelle clament leur volonté de ne s’opposer à personne encore moins à l’Etat central. Ils en appellent surtout à la paix entre les différentes confessions religieuses dans notre pays.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page