.
.

Le triomphe de la vérité

.

Regroupement des associations d’artistes professionnels du Bénin: Alèkpéhanhou, Gbessi, Anice Pépé et autres créent la FENAAPROB


Vues : 8

Depuis le mercredi 06 août dernier, le monde culturel béninois a enregistré la naissance d’une nouvelle fédération. Il s’agit de la Fédération Nationale des Associations d’Artistes Professionnels du Bénin (FENAAPROB). La sortie officielle de cette nouvelle fédération artistique a été faite à la Maison du peuple d’Abomey. Aux commandes, le roi du Zinli rénové, Michel Loukou, alias Alèkpéhanhou. Ses pairs lui ont fait confiance en lui confiant la destinée de cette fédération qui vise, aux dires de son président, trois principaux objectifs. Le premier objectif de la FENAPROB, selon les explications de son président, le roi Alèkpéhanhou, c’est d’œuvrer pour que les artistes se connaissent davantage. Le second, c’est de confronter les idées pour la valorisation et la promotion du secteur culturel. Le 3ème et dernier objectif que vise la fédération, c’est de défendre les intérêts des artistes.   Face à l’assistance constituée d’artistes fortement mobilisés pour la circonstance, d’autorités préfectorales et du Ministère de la Culture, le président de la FENAAPROB a insisté sur le caractère professionnel de la fédération qu’il préside désormais. « …aux yeux du commun des mortels, l’artiste a été trop longtemps considéré comme le désœuvré qui  va tuer  son temps sous le couvert d’un art quelconque. Voilà l’injure, la boutade que les membres de la FENAAPROB ne sauraient point admettre. L’art peut bel et bien nourrir l’artiste si ce dernier se prend au sérieux. Tout membre de la FENAAPROB doit donc avoir pour objectif de travailler d’abord au perfectionnement de son art au lieu d’arpenter tout le temps les couloirs du Ministère de la Culture et les bureaux des instances décentralisées dans le vil dessein de magouiller pour évincer les vrais acteurs de la culture », a-t-il déclaré avant de faire des mises au point aux potentiels détracteurs des membres de la FENAAPROB. « …Je tiens surtout à lever l’équivoque dans la mesure où l’argument de destruction, de mise en quarantaine dont des individus mal intentionnés se sont jusque-là servi pour supplanter l’ANAPROMUT, membre de la FENAAPROB dont j’ai jusque-là assumé la présidence, cet argument, disais-je, est que ANAPROMUT serait d’opposition au régime en place. Si les détracteurs n’ont plus rien à faire valoir, ils n’ont qu’à libérer le plancher culturel pour laisser place aux vrais acteurs culturels qui s’échinent au quotidien pour la valorisation de notre patrimoine culturel », a déclaré Alèkpéhanhou avant d’exprimer la reconnaissance de la FENAAPROB au régime Yayi qui a fait des efforts considérables pour la promotion de l’art au Bénin. Toutefois, il a invité le chef de l’Etat à mieux faire en triplant, par exemple, le milliard culturel tel qu’il l’avait promis. Il est à noter qu’aussi bien les autorités administratives que les responsables de fédérations ou d’associations d’artistes qui ont marqué de leur présence cette cérémonie ont tous exprimé leur satisfecit  à la création de cette nouvelle fédération et ont promis œuvrer pour la soutenir.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page