.
.

Le triomphe de la vérité

.

Concert de clôture /5ème édition du Festival Djiogbé: Rich’Savi, Guy Aléchou, Vi-Phint,… communient avec le public d’Agla


Vues : 1

Le festival Djiogbé 2014 a fermé baraque. Et c’est avec un géant concert en live à la Maison du Peuple d’Agla. C’était dans la nuit de samedi dernier. Des artistes invités, des talents déjà confirmés. Mais il y avait aussi des découvertes. Le public d’Agla a pu communier avec Vi-Phint, Tata Grâce, le groupe ISELDA du Nigeria, Lèvodjo Star, tous des artistes qui ont d’ores et déjà été révélés au public de par leurs prestations antérieures, mais aussi à travers la télévision. Mais dans ce lot, le public a aussi fait des découvertes. La première, c’est Rich’Savi. A l’annonce de son entrée en scène, on a nettement senti moins de chaleur dans le public. Il en est ainsi justement parce que, même si elle a déjà un album à son actif, elle n’est pas encore présente à la télévision et sur les stations de radio. Mais 20 minutes auront suffi pour que le public s’éclate. Avec le rythme Zandro qu’elle a su remodeler à son goût, des pas de danses qu’elle exécute avec soin tel un roseau qu’on manipule, Rich’Savi a conquis le public. Ceux qui ont de la souplesse ont envahi la piste pour l’accompagner tout au long de sa prestation. L’autre découverte de la soirée est Guy Aléchou. Lui, il est tout aussi particulier dans son genre que Rich’Savi. Il est bien évidemment un Béninois de souche. Mais son accent ainsi que sa manière de danser l’envoient en Afrique centrale, précisément au Congo. Sur des notes de Rumba, tout comme Rich’Savi, Guy Aléchou a également déchainé les passions et réussi à ramener sur la piste, aussi bien des jeunes, moins jeunes, femmes que les hommes qui ont communié avec lui. Et c’est précisément ces découvertes ajoutées à celle du mythique groupe Ahouadi qui ont agrémenté cette soirée. Toute chose qui a fait dire au promoteur de l’événement, Marius Missihoun Fagbédji que le Bénin a des talents à vendre et à revendre au monde. C’est d’ailleurs l’un des objectifs fondamentaux de l’association Sud’Arts qui est l’initiatrice de cet événement.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page