.
.

Le triomphe de la vérité

.

Distinction du Bénin à Rome: Le leadership de Boni Yayi primé


Vues : 5

Dans le cadre de son engagement pour une diplomatie des valeurs, le Bénin en relation avec la commission Africaine des Droits de l’homme et des peuples, a organisé à Cotonou, du 02 au 04 juillet 2014, une conférence continentale sur l’abolition de la peine de mort. Cette rencontre a réuni des représentants gouvernementaux, de la société civile, du monde universitaire, des parlementaires, des partenaires bilatéraux et multilatéraux dont un représentant du Haut-commissaire des Nations Unies pour les Droits de l’homme avec le soutien financier de l’Union Européenne, du gouvernement italien, de la coopération suisse et de l’ambassade de France au Bénin. Cette rencontre a permis de faire le point de la situation de l’abolition de la peine de mort sur le continent africain à travers ses cinq grandes régions. Au total dix sept (17) pays africains sont abolitionnistes de droit de la peine de mort et vingt trois (23) d’entre eux, observent un moratoire depuis au moins 10 ans. La conférence continentale sur l’abolition de la peine de mort vise à renforcer le plaidoyer en faveur de l’engagement des 14 autres pays restant en faveur du moratoire sur les exécutions et si besoin, l’engagement de tous pour l’abolition de droit de la peine de mort. Les conférenciers ont au cours de leur rencontre, examiné le projet de résolution sur le sujet qui sera présenté à la prochaine Assemblée Générale des Nations Unies à New York et ont adopté une déclaration sur l’abolition de la peine de mort et l’observation du moratoire sur le continent dénommé « déclaration de Cotonou ». Ils ont également examiné l’avant-projet de protocole additionné à la charte Africaine des Droits de l’homme et des peuples relatifs aux moratoires sur les exécutions capitales et à l’abolition de la peine de mort.
Ces résultats consacrent le leadership continental du Bénin sur cette question et le gouvernement du Bénin compte introduire très prochainement le projet de protocole pour adoption à la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine.
On se rappelle que le Bénin a ratifié depuis le 05 juillet 2012 ledit protocole et s’est engagé au plan national et international, aux côtés de la France, de la Suisse, de la coalition mondiale pour l’abolition de la peine de mort, de l’Union Africaine dans le plaidoyer pour une abolition universelle de la peine de mort.
C’est d’ailleurs en reconnaissance de cet engagement diplomatique et politique que l’organisation Non Gouvernementale italienne dénommée « Alliance « Ne touchez pas à Caïn » engagée depuis plusieurs années dans une campagne intense en faveur de l’abolition de la peine de mort, a décidé, en collaboration avec le gouvernement italien, de décerner au Chef de l’Etat, Dr Boni YAYI, le prix de « l’Abolitionniste de l’année 2014». Ce prix lui sera remis le 18 juillet 2014 à Rome en Italie.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page