.
.

Le triomphe de la vérité

.

Valère Kakai Glèlè, conseiller élu du mouvement sportif à la 5ème mandature du CES: « J’ai beaucoup d’ambitions pour l’éducation, le sport et la société béninoise »


Vues : 5

Juste après son élection au CES, 5ème mandature, Valère Glèlè a voulu se prêter à nos questions. Il parle de sa campagne, de son élection et met tout ce qui s’est passé sous le sceau du tout Puissant. Il dévoile un pan de son projet dès qu’il va commencer par siéger comme conseiller au sein de cette institution de la République.

L’Evénement Précis : Bonjour Monsieur le Président, on peut se permettre de vous appeler déjà Haut Conseiller ?
(Sourire)……..c’est l’œuvre de Dieu.

Dites-nous d’abord vos impressions à l’issue de tout ce qui s’est passé à la salle de conférence du Ministère de la Jeunesse, des sports et des loisirs lors du scrutin?
Comme je vous l’ai dit il y a un instant, c’est le Seigneur qui a géré tout ce qui s’est passé avant, pendant et après l’élection. J’avoue que je ne m’y attendais pas trop vu que je me suis lancé dans la bataille seulement à une semaine du jour de l’élection, mais au regard de mes nombreux projets et de tout ce que j’ai déjà réalisé pendant plus d’un quart de siècle dans les domaines de l’éducation, de la jeunesse, du sport et sur le plan social, j’ai pris des contacts avec tous les présidents de fédération, même ceux qui avaient des intentions de candidature. Et globalement, en tout cas, la grande majorité a adhéré  à mes projets. J’apprécie la réaction spontanée, la promptitude du mouvement sportif. Je suis vraiment heureux de l’ambiance qui a régné dans la salle ; il y avait de la discipline, et malgré la divergence chez certains, ce qui est normal, l’élection s’est très bien déroulée en présence des autorités du Mjsl et du Mcri, sans oublier celles du comité national olympique et sportif à qui je dis, au passage, merci.

Quelles sont alors vos ambitions pour cette mandature du Conseil Economique et Social ?
Je n’ai vraiment pas d’ambitions personnelles. Je suis élu avec mon second, M. Espérant NOUTAIS pour représenter, le mouvement sportif, donc  la jeunesse. Nous mettrons en synergie nos idées, nos projets, toutes les propositions pour accomplir dignement et valablement notre mission.

Quelle sera la particularité de votre mandat au CES ?
Permettez que je ne la dévoile pas maintenant. Nous venons juste d’être désignés à la faveur de cette élection et beaucoup de choses restent à faire sans doute dans les jours à venir. Mais, retenez-le, nous allons innover au nom du sport et de la jeunesse en matière d’éducation. Et ce qui sera très important à mes yeux, c’est de m’appuyer sur ceux qui m’ont fait confiance en m’envoyant là-bas et de leur rendre compte régulièrement

Pour terminer, quel sera votre message à l’endroit des membres de votre corporation ?
Non, ce ne sera pas un message en tant que tel. Je demanderai tout simplement aux présidents des fédérations d’oublier déjà cette étape, c’est-à-dire l’élection, et de nous soutenir dans la mission qu’ils nous ont confiée pour que l’image de tout le mouvement sportif en sorte grandie. C’est pour moi l’occasion d’exprimer toute ma reconnaissance à l’endroit de tous ceux qui se sont engagés derrière moi (je ne citerai pas de nom pour ne pas faire des frustrés car ils sont nombreux), je leur dis merci pour ce succès. Nous resterons davantage unis pour d’autres victoires plus grandes au profit du développement de notre cher pays le Bénin. Je vous remercie.

Propos recueillis par Mathias COMBOU

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page