.
.

Le triomphe de la vérité

.

Table ronde de Paris, les 17, 18 et 19 juin 2014: Le Bénin en quête de 6.628 milliards pour cinq projets de grande envergure


Vues : 5

Boni Yayi siteLa très prochaine table ronde des partenaires techniques pour le financement du développement qu’organise le Bénin à Paris du 17 au 19 juin prochain était au cœur de la séance extraordinaire du  conseil des ministres tenue  le lundi 26 mai dernier. La liste consolidée des projets PPP et privés ainsi que celle de projets PIP à soumettre aux partenaires à ce rendez-vous a été approuvée. Le tableau présenté fait ressortir une cinquantaine de projets dont une trentaine pour les PPP et une vingtaine pour les privés d’un coût total de 6.937 milliards de francs CFA dont 308,426 milliards de francs CFA de financement acquis ; ce qui fait ressortir un besoin de financement de 6.628,574 milliards de francs CFA. Les projets PPP concernent aussi bien les secteurs des transports terrestres, aériens et maritimes que ceux de l’agriculture, de la culture, de l’artisanat et du tourisme, de l’assainissement, de l’urbanisme, de l’habitat et de la formation professionnelle.  Les cinq projets phares sont le projet Epine Dorsale de Développement intégré de l’économie béninoise avec quatre composantes; le programme de construction d’infrastructures énergétiques, de restructuration et d’extension du réseau de distribution de l’énergie avec des composantes telles que les barrages électriques, les réseaux, l’électrification rurale, les centrales dont celle à construire à partir de la biomasse ;  le programme de développement des aménagements hydro-agricoles au Bénin dont le financement permettra, notamment, d’aménager les vallées du Niger, du Mono, du Couffo, de la Pendjari et de l’Ouémé et également de construire une cinquantaine de petits barrages à but agro pastoral ;  le projet de construction d’un hôpital de référence  et  le projet de développement de la Route des Pêches. Les projets PIP d’un coût total de 2.731,14 milliards de francs CFA dont 219,45 milliards de francs CFA de financement acquis, soit un besoin de financement de 2.525,3 milliards de francs CFA portent sur une soixantaine de projets qui couvrent tous les secteurs de l’économie nationale, notamment, l’agriculture, la décentralisation, l’éducation, la santé, l’eau, la justice, la jeunesse et les sports, l’industrie et le commerce, la sécurité publique, le genre et la protection sociale, la Communication et les Technologies de l’Information, les Objectifs du Millénaire pour le Développement et les Objectifs de Développement Durable.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page