.
.

Le triomphe de la vérité

.

Examen et règlement rapide de l’affaire SOBEMAP: La célérité et l’impartialité de l’ARMP saluées


Vues : 12

le Président Eugène DossoumouL’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP), à travers son organe de prestige, à savoir le Conseil de Régulation des Marchés Publics (CRMP) est allée très vite dans le règlement de l’affaire Sobemap relative à deux procédures d’appel d’offres abondamment querellées. Elle vient de sonner, en effet, la fin de la récréation, renvoyant toutes les parties en conflit à la case départ. Et ceci, après avoir examiné de fond en comble le dossier avec une célérité et une impartialité que saluent déjà beaucoup de Béninois. En tranchant au plus vite dans un dossier qui a tant défrayé la chronique ces derniers jours, l’ARMP sauve ainsi l’honneur du Bénin à l’international en même temps qu’elle montre toute l’attention qu’elle porte sur la saine application du code des marchés publics en vigueur au Bénin.
Les 12 membres du CRMP ont travaillé d’arrache-pied pour qu’on aboutisse en peu de jours à ce dénouement, sous le leadership du président de l’ARMP, Eugène Dossoumou. D’aucuns avaient craint que la décision prise sera en faveur d’une partie contre une autre, mettant en jeu certaines considérations d’ordre politique. Mais, rien n’y fit. Le droit a été simplement dit. «Il est temps aujourd’hui que l’ARMP apporte toute sa contribution à la promotion de la bonne gouvernance au Bénin en s’attelant à exécuter avec transparence, équité, impartialité, compétence et indépendance les missions qui lui sont dévolues. Il s’agit de veiller notamment à la saine application de la réglementation. C’est pourquoi nous mettrons un point d’honneur à examiner en toute neutralité, les différents recours formulés par les soumissionnaires afin d’assurer une meilleure implication du secteur privé dans la croissance économique de notre pays », avait déclaré Eugène Dossoumou à la presse, quelques jours après sa prise de fonction. « Il faut que les acteurs de la chaîne des marchés publics sachent désormais que l’ARMP n’hésitera pas à prendre des sanctions en cas d’infraction au Code des marchés publics et des Délégations de service public », avait-il aussi martelé, indiquant que son ambition est d’offrir au Bénin, un système des marchés publics crédible et performant qui donne des voies de recours efficaces et qui garantisse la transparence, la confiance, la crédibilité, l’équité, l’économie et l’efficacité à chaque niveau du processus de passation. Du reste, la Sobemap a désormais l’obligation de faire reprendre toute la procédure en veillant à ce que les dispositions relatives à l’accord de crédit soient respectées à la lettre.
Cette décision fortement appréciée depuis quelques heures est la 19ème dans la série des décisions prises par le CRMP en 2014. Elles sont près d’une cinquantaine déjà rendues par cet organe depuis qu’il a été installé, il y a plus d’un an.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page