.
.

Le triomphe de la vérité

.

Mise en vigueur des nouvelles mesures pour les engins à deux roues: L’immatricualtion des motos démarre ce jour


Vues : 3

Après la phase administrative et de concertation entre les différents services et ministères impliqués, le ministère des transports passe à l’action.    L’opération d’immatriculation des motos démarre officiellement ce jour, lundi 28 avril au montant réduit de 3.900 FCFA. Ce montant a été proposé par la commission inter ministérielle mise en place à cet effet. L’information a été confirmée par le ministre Aké Natondé lui-même ainsi que ses services qui nous ont assuré que le projet d’immatriculation des motos  au Bénin entre effectivement dans sa phase active ce jour. Deux arrêtés interministériels ont été pris à cet effet depuis le 13 mars 2014 et font suite à un décret pris le 04 septembre 2013 en vue de réformer le système d’immatriculation et de réimmatriculation des véhicules dans notre pays. A Cotonou, l’opération aura lieu à la Direction Départementale des Transports Terrestres (DDTT), dans les anciens locaux du service permis de conduire à la basse côte à Akpakpa et dans toutes les Directions départementales des transports. Pour rentrer dans cette nouvelle norme de la sécurité routière, les conducteurs devront payer un montant de 3.900FCFA au lieu des 19.800F précédemment annoncés par les autorités policières. C’est pourquoi, le ministre invite les populations à dénoncer tout contrevenant et à respecter la date butoir de contrôle de l’immatriculation des engins à deux ou trois roues  prévue pour le 15 septembre 2014.  Autrement dit, passé ce délai, les motos à deux roues, tricycles et quadricycles à moteur dont la puissance est supérieure ou égale à 50CC et qui seraient  sans immatriculation ne seront pas acceptés en circulation au Bénin. Rappelons que l’immatriculation des motos est possible sous présentation des pièces suivante :  la quittance de douane, le reçu d’achat et la photocopie de la pièce d’identité. Certaines motos ayant déjà été immatriculées, et ceci à 19.800FCFA, on s’interroge dès lors sur la gestion qui sera faite de probables revendications financières par les premiers à s’être exécutés.

Rastel DAN (stag)

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page