.
.

Le triomphe de la vérité

.

Initiative de princesse Sika Allou et de Christian Lozès: Un projet pour symboliser le retour des ancêtres déportés


Vues : 3

Sika Jpeg siteLe Projet ‘’Porte du retour des enfants de la diaspora africaine ‘’ est une initiative culturelle et cultuelle de la princesse Sika Allou-Agadja avec la complicité de son époux Christian Lozès. Encore dans sa phase de préparation, ce projet accueillera bientôt une forte délégation de l’association porteuse du projet à Ouidah afin de recevoir l’onction des divinités traditionnelles et des autorités administratives du Bénin.

Ils sont, pour la plus part des Béninois de la diaspora, décidés à œuvrer pour mettre un terme au processus de monstruosité cruelle et d’errances contraintes de millions d’esclaves. Il s’agit de la princesse Sika Allou-Agadja Mahoulomè, du président de l’association Porte du retour, Christian Lozès, du plasticien, réalisateur de l’œuvre monumentale Max Vaitilligom-Boyer, de Madame Germaine Ahidodé Béhanzin et bien d’autres personnes. A l’entame, ils ont reçu l’avis favorable du chef suprême des Vodouns, le pontife Daagbo Hounon Tomadjlèhoukpon II. Selon le grand prêtre, cette initiative est un devoir de mémoire et de culte pour les ancêtres victimes de la traite négrière. Par conséquent, il a avoué ne ménager aucun effort pour que l’objectif final de ce projet soit atteint. Ainsi, durant leur séjour, ils effectueront une visite au palais de Daagbo Hounon afin d’avoir la bénédiction spirituelle des chefs de cultes traditionnels pour la réalisation du tableau monumental. Il s’agira également pour cette délégation, de rencontrer les autorités administratives du Bénin, tel le maire de la ville de Ouidah, Sévérin Adjovi, le ministre de la Culture de même que le président de la République. La princesse Sika Allou-Agadja et ses hôtes suivront, durant leur séjour, la prestation à Ouidah des divinités Egoungoun, Zangbéto et autres sous la bénédiction de Daagbo Hounon Tomadjlè Tomadjlèhoukpon II et de ses pairs. Pour le représentant de la princesse Sika, Appolinaire Allou, le projet consistera, en un premier temps, à réaliser une œuvre picturale monumentale nommée : « La Porte du Retour des Enfants de la diaspora africaine ». Cette œuvre que réalisera le plasticien Max Vaitilingom-Boyer, un autre enfant de la diaspora, sera installée à la plage de Ouidah et fera de cette ville le lieu privilégié de pèlerinage et de recueillement de l’ensemble des enfants de la diaspora africaine. Egalement, une stèle portant les noms des esclaves déportés sera également érigée afin de permettre à l’essence spirituelle des ancêtres de retourner sur la terre sacrée du Bénin.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page