.
.

Le triomphe de la vérité

.

6ème circonscription électorale: Les coordinations Fcbe de Zè enfin installées


Vues : 1

Les membres des coordinations des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) de Zè ont été enfin installés samedi dernier en présence de plusieurs personnalités dont Adam Bagoudou, Eugène Azatassou, les ministres Valentin Djènonton, Martial Sounton, Françoise Assogba, Martine Dossa, le maire d’Abomey-Calavi et autres.

Les populations locales étaient très nombreuses ce samedi sur le terrain du Collège d’enseignement général de Zè où a eu lieu la cérémonie tant attendue. Plusieurs fois reportée, l’installation des coordinations locales des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) a enfin eu lieu à la satisfaction des têtes couronnées, représentants de communautés religieuses, divers groupements de femmes et autres invités qui ont également fait le déplacement. Côté officiel, le paquet a été également mis avec la présence de quatre ministres du gouvernement, Valentin Djènontin, représentant le chef de l’Etat, Martine Dossa, Françoise Assogba et Martial Souton, l’intendant de la présidence de la république,  Adam Bagoudou, le conseiller spécial du chef de l’Etat, Amos Elègbè, plusieurs maires, chefs d’arrondissements, etc.

«Je suis si content que je risque même de pleurer…ça été une délivrance pour nous que cette coordination soit installée aujourd’hui. Nous savons ce que nous avons vécu, et nous savons ce que nous faisons. On va nous juger après par rapport au travail que nous ferons sur le terrain. Nous sommes très sûrs que le prochain maire de Zè sera Fcbe ». L’émotion était très grande chez Jean Gbèto Dansou, président du comité d’organisation, par ailleurs premier adjoint au coordonnateur Fcbe de Zè. Pour lui, la commune de Zè, malgré l’image qu’elle présente à l’extérieur, représente dans le département de l’Atlantique, l’un des «meilleurs soutiens » du chef de l’Etat, grâce au « travail incontestable et sans relâche de ses dignes filles et fils qui ont accepté travailler à ses côtés ». Il a annoncé que le travail à abattre sera immense et la tâche dure ; mais doit être bien fait, à le croire. Etienne Cossi, Coordonnateur Fcbe de Zè, tout heureux, affirmera, pour sa part, qu’ « aujourd’hui est un grand jour pour Zè et pour la démocratie béninoise. Mais, c’est au fil des jours, des mois et des années que nous saurons l’importance du pas que nous posons aujourd’hui ». Il n’a pas manqué de remercier, la coordination nationale des Fcbe qui, selon lui, fait toujours preuve de dextérité, de grande capacité de négociation et d’ouverture avec tous les courants et toutes les personnalités politiques quelles qu’elles soient dans la vision de faire une large union autour de l’alliance. «C’est maintenant que le plus dur commence. Très rapidement, nous devons mettre en place les coordinations de villages. Il faut qu’à Zè, il n’y ait que Fcbe. Il faudrait qu’aux prochaines élections, la majorité des conseillers communaux et locaux proviennent des Fcbe…. », a-t-il lancé.

 

Suivre le leadership de Boni Yayi

Même motif de satisfaction pour le Coordonnateur national des Fcbe, Eugène Azatassou qui s’est excusé au sujet des reports qu’a déjà connu cette cérémonie d’installation. « Si nous avons décommandé la cérémonie à l’époque, c’est parce que nous n’étions pas totalement prêts. Je vous remercie d’être restés mobilisés. Preuve que vous n’avez pas été découragés… ». Il a aussi insisté sur le fait que la « fraternité doit gouverner nos actions ». Eugène Azatassou a également exhorté les membres de sa famille politique à suivre leur guide, le Dr Boni Yayi. « La pratique vaut mieux que toutes les déclarations. Que l’on l’insulte, qu’on le maudisse, qu’on lui dise tout, il s’occupe du développement. C’est à cela que je vous appelle aussi. A Zè, occupez-vous de rester collés à la population, de la mobiliser pour son développement et quel que soit ce qui arrivera, vous continuerez de gagner, c’est tout le bien que je vous souhaite », a-t-il dit. « Nous devrons suivre le leadership du président Boni Yayi à travers sa vision pour le Bénin », a indiqué, quant à lui, Amos Elègbè, conseiller spécial du chef de l’Etat. « Est-ce que vous allez accepter un autre chef de l’Etat qui va refuser de donner la gratuité de l’enseignement ? Qui va refuser de rendre gratuite la césarienne ? Qui refusera de donner des microcrédits à nos sœurs ? Et bientôt à mes frères paysans ? Est-ce que vous allez accepter que quelqu’un vous dise que le Ramu ne sert plus à rien ? », s’est-il interrogé ajoutant que « c’est la voix de l’espoir et de l’espérance…..»

Ils ont dit………

 Adam Bagoudou, Coordonnateur Fcbe de la 6ème circonscription électorale

 « Nous sommes condamnés à l’union et à la cohésion »

 «Zè doit se réjouir et ensemble avec Zè, nous nous réjouissons que cette cérémonie se passe aujourd’hui. C’est le plan de Dieu. Je salue l’intercommunalité politique dont fait preuve la 6ème circonscription électorale. C’est un travail de mise en commun, de mutualisation des forces pour des victoires plus grandes. C’est d’ailleurs le message lancé il y a un mois par le Chef de l’Etat lors d’une rencontre qu’il a eue avec toutes les forces politiques de la majorité présidentielle, où il a insisté sur la cohésion en notre sein. Nous sommes condamnés à l’Union et à la cohésion. Soyons toujours plus vigilants et plus unis aux côtés du pouvoir pour obtenir le minimum nécessaire à nos populations. La coordination communale installée aujourd’hui doit travailler dans cette direction et savoir que nous devons travailler dans l’enracinement de cette alliance. Que tous les autres rejoignent très vite l’équipe, parce que la famille Fcbe est une très grande famille. C’est la famille des gagnants et des vainqueurs. Et vous avez pu constater que toutes les compétitions électorales auxquelles cette famille a eu à prendre part depuis 2006 à ce jour, ont été remportées avec succès. Si vous êtes dans la famille Fcbe, vous êtes chanceux, il vaut donc mieux y être et travailler pour. Je sais que le travail qui reste est immense. Fouillez partout, ne laissez nulle part où la main ne passe et repasse. Le train de l’animation politique, la caravane des installations de la remise en état de veille et de fonctionnement se met ainsi en marche. J’invite les membres de ces coordinations à prendre sérieusement en main la responsabilité qui leur est ainsi confiée. Je souhaite que les Fcbe soit davantage renforcés et que la famille de la majorité présidentielle soit plus grande pour tous les combats à venir. Nous devrons affronter ces combats avec beaucoup de détermination et de sûreté. Je souhaite beaucoup de courage à cette équipe qui s’installe aujourd’hui à Zè. »

Ministre Valentin Djènontin, représentant le chef de l’Etat

« Nous irons aux élections avec une seule liste Fcbe »

« J’ai pour vous un seul message de la part du chef de l’Etat. Prêcher pour l’unité. En réunissant récemment toute la mouvance présidentielle, le chef de l’Etat a été clair. Nous irons aux élections avec une seule liste et c’est Fcbe. Nous avons 77 communes au Bénin, et la seule où Fcbe n’a jamais été officiellement installée est celle de Zè. Maintenant, c’est chose faite et cela est à votre honneur. La route qui mène à Zè sera bientôt bitumée. Elle fait partie des routes pour lesquelles, l’étude de faisabilité est terminée. Nous n’allons plus nous attarder sur toutes les infrastructures déjà mises en place à Zè pour le développement de la localité».

Christian TCHANOU

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page