.
.

Le triomphe de la vérité

.

1ère session ordinaire du conseil municipal de Cotonou: Nicéphore Soglo appelle à sévir contre les installations anarchiques


Vues : 9

L’élection du nouveau Ca 5 annoncée!

Soglo net« La mairie a été souvent saisie ces temps-ci des plaintes des usagers au sujet des installations qui sont érigées sur les voies publiques bitumées et pavées qui constituent de véritables entraves à la circulation à l’occasion des cérémonies, des manifestations et des fêtes. Aussi, me plaît-il d’inviter le Conseil municipal à m’autoriser à interdire de telles installations sur les voies publiques ». C’est l’un des appels forts lancés mercredi dernier par le président Nicéphore Soglo, maire de Cotonou, à la cérémonie d’ouverture de la première session ordinaire du conseil municipal pour l’année 2014. Il a annoncé, de ce fait, le projet relatif à l’interdiction de l’occupation des voies bitumées et pavées à des fins de cérémonies et fêtes. Ces assises qui durent trois jours permettront également d’élire le nouveau chef du 5ème arrondissement de Cotonou dont le poste est vacant depuis le décès du détenteur.

Compte rendu de l’application des décisions et recommandations issues de la quatrième session ordinaire du conseil municipal, situation financière, examen et adoption des rapports des commissions permanentes sont les autres points également inscrits à l’ordre du jour de cette session. « Nous avons tenu la dernière session de l’année 2013 dans un contexte de crise économique aussi bien internationale que nationale. C’est une crise structurelle qui perdure malgré certaines améliorations observées récemment aux Etats-Unis d’Amérique et en Europe », a rappelé Nicéphore Soglo. La Chine, Atelier du monde, 2ème puissance économique, a-t-il poursuivi, reste avec les pays émergents, la locomotive de l’économie mondiale. « L’Afrique, objet d’un regain d’intérêt au plan international, continent d’avenir comme le proclament un bon nombre d’observateurs sérieux, connaît avec plus de 5% de taux de croissance, des évolutions de tendances économiques performantes dans certains pays. Par contre, dans d’autres pays africains, la gravité de la situation économique est durement ressentie par la population. L’ampleur du marasme économique et la cherté de la vie qui affectent le pouvoir d’achat de la majorité des populations, renforcent le doute et l’incertitude en même temps qu’elles favorisent un climat d’inquiétude qui annihile les efforts des hommes d’affaires et engendre des tensions sociales », a-t-il aussi fait constater à l’ouverture des travaux.

Christian TCHANOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page